Motorsport

Alonso ne s’attendrait pas à être performant au Dakar

Il ne sait pas encore ce qu’il fera en 2020

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 mai 2019 - 15:34
Alonso ne s'attendrait pas à être (...)

Fernando Alonso a essayé un pick-up Toyota en début d’année, grâce à Nasser Al-Attiyah, vainqueur du Dakar 2019, et à la marque japonaise. L’Espagnol assure que cela n’engage en rien une participation à la prochaine édition de la course de rallye-raid.

"C’était un essai" assure-t-il. "C’était un cadeau, on va dire, de ma relation avec Toyota. J’en ai eu la possibilité. J’aime essayer différentes choses, puisque j’ai testé en Nascar, en MotoGP, et des choses du genre."

"Il est vrai qu’au sein du programme Toyota Gazoo, le Dakar pourrait aussi être une possibilité d’avenir. Je pense que j’étudierai cela cet été, quand j’en aurai terminé avec ces mois importants, où il y aura l’Indy 500 et Le Mans. Après que j’aurai fini cela, je regarderai quoi faire en 2020."

Il assure qu’il ne serait pas au niveau s’il devait participer à l’édition 2020 du Dakar : "C’est hors de portée, en termes de compétitivité, car je n’ai jamais fait de rallye, donc je ne m’attends pas à pouvoir y être compétitif. J’ai été rapide, mais c’était un tour de circuit que je connaissais en fin de journée, car même si c’était 25 km, on sait à peu près."

"Quand vous faites 400 km à l’aveugle sur une étape, je pense qu’on ne sait pas comment lire les bosses et comment lire les dunes, donc je suis honnête avec moi-même. Si Sébastien Loeb ou des gens comme lui n’ont pas pu le gagner durant les premières années, ce n’est pas moi, en provenance de l’asphalte et des circuits, qui pourrait y être compétitif directement. Je le sais. Mais l’aspect aventure est attirant."

En attendant, il doit participer pour la deuxième fois aux 500 Miles d’Indianapolis à la fin du mois, et sera engagé sous la bannière McLaren. L’équipe anglaise a d’ailleurs signé un contrat avec l’entreprise Arrow, qui deviendra un sponsor pour l’Indy 500 mais aussi en F1.

Compte tenu de la présence d’Arrow en IndyCar, puisque la firme sponsorise les voitures de Schmidt Peterson Motorsports, pilotées par James Hinchcliffe et Marcus Ericsson, il n’est pas idiot de penser que McLaren préparerait une participation à l’exercice complet en 2020.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less