Motorsport

Alonso n’était pas à l’aise à l’idée d’acheter une place à l’Indy 500

Il a appelé Oriol Servia

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 mai 2019 - 11:45
Alonso n'était pas à l'aise à l'idée (...)

Zak Brown et Fernando Alonso ont bien réfléchi à acheter une place à l’Indy 500 pour le pilote espagnol, mais ça n’a pas duré longtemps. Alonso a appelé Oriol Servia, dont la place chez Schmidt Peterson Motorsports était enviée par l’ancien pilote de F1, mais lui a dit qu’il ne voulait pas piquer la place d’un pilote qualifié au mérite.

"J’ai parlé avec Fernando le soir même où la question a été soulevée" a déclaré Servia. "Il m’a appelé et a été super transparent. Il m’a demandé ce que je pensais et je lui ai dit qu’évidemment, je n’aimerais pas que quelqu’un prenne ma place, mais que je savais que ce n’était pas personnel et que je ferais ce que j’avais à faire."

"Pour lui, il lui semblait contraire à l’éthique de prendre ma place, ou la place de quiconque se qualifiait. Ce n’est qu’un détail de plus qui démontre sa classe. J’aurais compris s’il s’était assis dans une autre voiture parce que McLaren le voulait aussi, et s’il avait essayé de gagner la Triple Couronne. Mais il a fait preuve d’éthique et de morale."

Servia révèle qu’Alonso était très surpris qu’un tel système existe : "Il m’a dit ’Ils sont fous !’. Quand une équipe comme McLaren arrive et dit ’nous sommes McLaren et nous sommes là pour vous montrer ce que nous pouvons faire’, je trouve que c’est assez moche d’acheter ensuite une place."

Servia espère voir Alonso retenter ce défi : "J’espère qu’il le fera, avec ou sans McLaren. Si c’est McLaren, ils reviendront préparés. Sinon, il peut s’asseoir dans n’importe quelle autre voiture. Ce qui s’est passé avec McLaren, c’est qu’ils se sont trop concentrés sur la Formule 1. Les miracles ne se produisent pas et ils sont arrivés ici trop mal préparés."

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less