Motorsport

Alonso a poursuivi sa préparation en vue de son éventuel engagement au Dakar

Trois jours de tests en Namibie

Recherche

Par Olivier Ferret

23 août 2019 - 16:13
Alonso a poursuivi sa préparation en (...)

Ayant officiellement annoncé plus tôt cette semaine son intention de se préparer pour une participation éventuelle au Dakar 2020 (en effet, contrairement à ce qu’ont laissé croire certains médias, ce n’est pas encore le cas), Fernando Alonso a terminé trois jours d’entraînement intensif en rallye-raid avec Toyota dans le désert namibien.

L’Espagnol a effectué près de 1 000 km d’entraînement dans le Toyota Hilux, vainqueur du Dakar 2019, avec le pilote Giniel de Villiers à ses côtés.

"Je suis très heureux de mes progrès après le test de cette semaine et je commence à comprendre beaucoup mieux la conduite dans les dunes," commente Alonso.

"Grâce aux cours donnés par Glyn et Giniel, nous avons bien progressé. Mon objectif actuel est d’aborder la préparation comme une aventure et d’essayer de progresser pas à pas à chaque fois que je saute dans la voiture. En tant que pilote de course, nous avons toujours un esprit de compétition mais il reviendra au bon moment. Avec tant de choses à apprendre, travailler avec une équipe expérimentée telle que Toyota Gazoo Racing me soulage énormément. L’équipe a fait ses preuves et a été constante au fil des années, ce qui m’a permis de me concentrer sur les objectifs fixés que je dois atteindre chaque jour."

Giniel de Villiers voit en Alonso un pilote capable de s’engager au Dakar.

"Fernando apprend très vite et il est clairement un pilote très talentueux. Il s’est rapidement adapté au Hilux et, s’il continue à apprendre à ce rythme, je suis convaincu qu’il saura affronter les rigueurs d’un Dakar. Son approche professionnelle de ce projet témoigne de sa discipline en tant que pilote. J’ai hâte de continuer cette aventure avec lui."

Glyn Hall, directeur de l’équipe souligne lui que "les progrès de Fernando cette semaine ont été stupéfiants."

"Il est clair qu’il a énormément de talent, qu’il utilise à bon escient lors de cette transition du bitume à la terre et au sable. Il est important pour lui de se familiariser avec la voiture dans les dunes et surtout d’apprendre à lire et à gérer les différents types de terrains. Il a commencé à piloter le Hilux avec détermination, et nous sommes impatients de poursuivre son développement lors du prochain rallye en Afrique du Sud, qui aura lieu en septembre."

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less