Motorsport

Abu Dhabi, Course 1 : Sette Camara gagne, DAMS champion

Le Brésilien a su conserver ses pneus

Recherche

Par Camille Komaël

30 novembre 2019 - 16:57
Abu Dhabi, Course 1 : Sette Camara (...)

Sette Camara ne prend pas un départ idéal et Louis Delétraz - depuis la troisième place sur la grille - en profite pour s’infiltrer entre le Brésilien et Ilott et prendre la tête de la course. L’usure de certains pneus se fait très rapidement sentir, dès le troisième tour : les pilotes qui ne sont pas partis en super tendres sont plus rapides et Matsushita double plusieurs de ses concurrents pour se retrouver au final premier !

On assiste à de nombreux dépassements de toutes parts avec les pilotes sur des stratégies différentes. Nyck De Vries, champion en titre, souffre beaucoup de la dégradation de ses pneus et il chute au classement en attendant l’ouverture de la fenêtre d’arrêts aux stands. Au sixième tour, les pilotes en super tendres se ruent aux stands changer de gommes, ce qui cause des embouteillages et certains pilotes perdent un temps précieux en devant attendre que l’allée des stands soit libre. De Vries au contraire gagne des places.

Après ces premiers arrêts, Matsushita est en tête devant Zhou et Alesi. La voiture de sécurité virtuelle est brièvement mise en place quand Raghunathan sort tout droit. Alors qu’il vient d’écoper d’une pénalité de cinq secondes pour vitesse excessive dans les stands, Markelov connaît un problème sur l’Arden et doit abandonner. Au onzième tour, Luca Ghiotto dépasse Alesi pour le gain de la troisième place. Le jeune français est très lent et tourne deux secondes au tour moins vite que les pilotes devant lui.

Louis Delétraz, qui s’est déjà arrêté aux stands, enchaîne les dépassements sur les pilotes en pneus usés : après Sato, Lundgaard et Mazepin, le Suisse arrive sur la Trident d’Alesi... mais n’arrive pas à doubler le Français. Giuliano Alesi et Sean Gelael ont d’ailleurs été sanctionnés de cinq secondes de pénalité pour une infraction sous le régime de la voiture de sécurité virtuelle. A la mi-course, Matsushita commet une petite erreur et tire tout droit, mais le Japonais a assez d’avance pour ne pas être inquiété.

Les pilotes qui se sont déjà arrêtés aux stands souffrent déjà de la dégradation de leurs pneus tendres : De Vries peine à doubler Sato (qui ne s’est pas encore arrêté) et il se fait dépasser par Latif, puis Aitkeni. Les chronos se sont stabilisés et ce sont finalement les hommes de tête et leurs pneus plus vieux de 6 tours qui roulent le plus vite.

On entre dans les huit derniers tours et Sergio Sette Camara prend l’avantage sur Nikita Mazepin grâce au DRS. Le Russe est en difficultés avec ses vieux pneus et il se fait passer par Lundgaard (sur la même stratégie que lui)... avant que le Danois ne tire tout droit. Ilott en profite et gagné deux places. Nicholas Latifi semble avoir su bien gérer ses pneus et c’est à présent lui le plus rapide en piste : il est pour le moment onzième mais prend vite la dixième place à Mick Schumacher pour commencer sa remontée.

En tête, Matsushita a vu Zhou revenir sur lui : le Japonais s’arrête aux stands avant que le Chinois ne puisse tenter une attaque. Sette Camara dépasse Louis Delétraz et prend pour l’instant la deuxième place... mais Zhou s’arrête aux stands, permettant au Brésilien de passer en tête. Les pilotes qui viennent de passer les super tendres sont évidemment extrêmement plus rapides que leurs concurrents (plusieurs secondes au tour). Giuliano Alesi signe ainsi le meilleur temps au tour, mais Luca Ghiotto lui reprend dans la foulée.

Avec ses pneus neufs, Matsushita n’est qu’à 4 secondes du leader, il reste deux tours. Il dépasse d’abord Delétraz de manière un peu musclée, forçant le Suisse à sortir large. Mais Sergio Sette Camara a gardé des forces pour la fin : il se remet à tourner plus vite et conserve l’avantage sur le Japonais. Derrière c’est au tour de Zhou de dépasser Delétraz.

Sergio Sette Camara remporte donc cette course et DAMS est champion des constructeurs. Matsushita se classe deuxième devant Zhou. Delétraz termine finalement quatrième, Ilott cinquième et Ghiotto sixième. Septième et huitième, Latifi et Alesi seront en première ligne demain. Mick Schumacher et Nikita Mazepin complètent le top 10.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less