Motorsport

Yas Marina, qualifications : Pole pour Ericsson

Le Suédois devance Rossi de peu

Recherche

Par Camille Komaël

1er novembre 2013 - 16:45

Il est 19 heures à Abu Dhabi, la nuit est tombée, mais il fait encore 32 °C dans l’air au début de cette séance de qualifications. La température de la piste atteint quant à elle 31 °C et cela doit aussi bouillir sous les casques des cinq pilotes qui peuvent encore prétendre au titre : Leimer, Bird, Nasr, Coletti et Calado, dans l’ordre du championnat du monde.

Après 5 minutes, c’est Stefano Coletti qui signe le tout premier chrono de la séance, en 1.59.714. Il améliore bien vite de 8 secondes, ce qui reste assez loin des meilleurs chronos signés quelques secondes après : la bataille peut commencer. Les pilotes ART, Calado et Abt, restent dans leur stand un peu plus longtemps que leurs concurrents.

15 minutes se sont écoulées, nous sommes à mi-séance et la plupart des pilotes sont rentrés aux stands pour se préparer pour leurs ultimes tentatives. Alexander Rossi est en haut du classement, devant Jolyon Palmer. Suivent ensuite les deux prétendants au titre les plus sérieux : Leimer, puis Bird. C’est moins glorieux chez les trois autres : Nasr est 12è, Calado 15è, Coletti 18è.

Parti pour améliorer, le Suisse leader du championnat bloque ses roues et doit donc espérer faire mieux en fin de session s’il veut décrocher la pole et les deux points qui vont avec. Dans le même temps, James Calado grimpe au 11è rang, après une frayeur : il tombe sur un Raimondo au ralenti dans le dernier virage et doit donner un coup de volant supplémentaire pour l’éviter. L’incident sera étudié après la séance.

Sous l’œil du tout nouveau champion de FR3.5, Kevin Magnussen, on entame les 10 dernières minutes, cruciales. Stefano Coletti attaque un peu trop fort et sa première tentative pour améliorer est entachée d’un tout droit.

Alors qu’il reste 6 minutes au chrono, les pilotes sont stoppés dans leur élan par un drapeau rouge : en passant sur un vibreur, un écrou s’échappe de la roue arrière gauche de la ART de Daniel Abt, la roue se détache et traverse la piste. Le malheureux Abt sera convoqué par les commissaires. Son équipe peut certainement s’attendre à une amende et probablement à une pénalité.

Après quelques minutes d’interruption, la séance peut reprendre pour le rush final : toutes les voitures (exceptée celle d’Abt) sont bien sûr en file indienne dans la voie des stands, attendant le feu vert. Racing Engineering fait sortir Leal mais celui-ci manque de percuter une DAMS dans la voie des stands : l’incident sera sous investigation une fois les qualifications finies.

Marcus Ericsson place sa DAMS en haut de la hiérarchie alors que Bird se positionne juste derrière. Rossi ne veut pas rendre son bien aussi facilement, et il n’échoue qu’à 7 millièmes d’Ericsson.

Le drapeau à damiers s’abat alors qu’on attend encore des chronos. Mais personne ne pourra aller chercher le Suédois, qui signe la pole devant Rossi et Bird. Palmer, Leimer et Dillmann suivent. Nasr est 9è, Calado 14è, et Coletti 18è. Mais James Calado partira en réalité derrière Coletti : le jeune britannique a en effet écopé de 5 places de pénalité sur la grille pour un incident avec Dillmann lors des essais libres.

Rendez-vous demain matin pour la première course !

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less