Motorsport

Wilson est content d’avoir vu l’arrivée

Le rallye a été vraiment difficile

Recherche

Par

4 octobre 2010 - 11:24
Wilson est content d’avoir vu l’arrivée

Matthew Wilson se réjouissait, dimanche après-midi, d’avoir atteint l’arrivée d’un rallye de France qu’il considère comme l’un des plus difficiles qu’il ait jamais disputés.

Les conditions glissantes et changeantes rencontrées en Alsace ont soumis les pilotes à rude épreuve, et tous étaient soulagés d’en voir le bout.

« Ce fut de loin la manche la plus dure du championnat du monde 2010, selon moi. Je n’arrive pas à croire que c’était un rallye asphalte tellement il y avait de boue sur les spéciales », confiait le Britannique. « Il y avait même certains endroits où nous aurions été plus efficaces avec des pneus terre. »

« Les conditions étaient également très changeantes et je pense que c’est l’une des choses les plus difficiles en rallye. Il est très difficile de garder un quelconque rythme parce que le grip change sans cesse. Certaines des spéciales du week-end m’ont fait penser au Monte-Carlo – c’est l’un des rallyes les plus difficiles et celui-ci n’a pas été différent. Je suis un peu déçu de ne pas avoir pu rattraper Federico parce que nous étions proches de lui hier après-midi, mais je suis content d’être à l’arrivée d’un rallye aussi dur et d’avoir marqué quelques points pour l’équipe », ajoutait-il.

Le pilote Stobart Ford a été en bagarre avec Federico Villagra tout au long du week-end, mais des erreurs samedi après-midi et dimanche matin ont donné l’avantage à l’Argentin. Wilson a terminé huitième, à une dizaine de secondes de Villagra.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less