Motorsport

WRC3 : Gilbert gagne l’Alsace - Chardonnet champion

Citroën Top Driver du rallye de France-Alsace

Recherche

Par

6 octobre 2013 - 20:49
WRC3 : Gilbert gagne l’Alsace - (...)

C’est à l’issue des 312 kilomètres de secteurs chronométrés au programme du Rallye de France que Quentin Gilbert et son copilote Renaud Jamoul remportent la cinquième manche du Citroën Top Driver.

Meilleur performer du weekend, le pilote vosgien termine avec près d’une minute d’avance sur la DS3 R3 de Sébastien Chardonnet / Thibault de la Haye (photo). Ce dernier conserve l’avantage dans la compétition Citroën et devient champion du monde Deux Roues Motrices en raflant la catégorie WRC3. L’équipage Keith Cronin / Marshall Clarke termine sur la troisième marche du podium.

Lorsque les concurrents entamaient la dernière journée de l’épreuve alsacienne, ils ne s’attendaient pas à rencontrer des conditions encore plus difficiles que la veille. L’étape se composait de six petits secteurs incluant deux passages dans la super spéciale d’Haguenau sans retour à l’assistance.

Le ton était donné dès les 14,60 kilomètres de « Vignoble de Cleebourg ». Quentin Gilbert réalisait le meilleur temps sur la spéciale la plus piégeuse du rallye et creusait un peu plus l’écart sur Sébastien Chardonnet. Les deux chronos suivant allaient à l’azuréen mais le vosgien restait au contact.

L’histoire se répétait dans la seconde boucle et confirmait la première victoire de Quentin Gilbert dans le Citroën Top Driver. Un réel bonheur s’affichait sur le visage du jeune espoir français après une moitié de saison délicate.

«  C’est vraiment un soulagement et une récompense de disputer un rallye sans problèmes pour finalement s’imposer. Tout a parfaitement fonctionné avec Renaud et nous allons aborder la dernière manche avec confiance. En tous les cas, nous mettrons toutes les chances de notre côté pour gagner. »

Second de cette cinquième manche du Citroën Top Driver, Sébastien Chardonnet conservait l’avantage avant le dernier rendez-vous de la saison mais ce bon résultat lui permettait également de repartir couronné. Le jeune espoir hissait sa DS3 R3 sur la plus haute marche du podium de la catégorie WRC3.

« C’est sûr que ça fait quelque chose d’être champion du monde de la catégorie deux roues motrices ! Nous avons obtenu ce résultat grâce au travail de toute notre équipe, de mon copilote mais aussi grâce à la DS3 R3 qui nous a apporté la performance et la fiabilité nécessaire pour décrocher ce titre.
 »

Troisième de la course, Keith Cronin ne s’avouait pas déçu pour autant. En assurant les points du podium, le pilote irlandais se retrouve à sept points du leader et sera mathématiquement le seul à pouvoir contester la couronne à Chardonnet. S’il découvrait l’épreuve française ce weekend, il aura bien l’intention de s’imposer à la maison lors du Rallye de Grande Bretagne.

« Je ne voulais pas prendre de risques face à ces conditions particulièrement délicates. Ce résultat me permet de jouer le titre en Grande Bretagne et je n’ai pas l’intention de me laisser battre sur mon terrain. »

A la peine lors des deux premières journées, Christian Riedemann revenait dans le rythme et se mêlait à la bagarre en s’offrant même un meilleur temps. Il terminait au pied du podium.

« Les secteurs de cette étape étaient différents et s’apparentait plus au profil allemand. Je me suis donc senti plus à mon aise et les chronos étaient convaincants. Ce weekend a été difficile mais j’ai beaucoup appris sur un rallye que je découvrais et qui était particulièrement complexe ».

Du côté des teams, rien n’est encore joué puisque Top Teams et Charles Hurst Citroën Belfast devront en découdre sur la dernière épreuve pour se départager.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less