Motorsport

Volkswagen s’excuse auprès de Jari-Matti Latvala

Le pilote finlandais a connu des soucis en fin de rallye !

Recherche

Par

29 octobre 2013 - 16:48
Volkswagen s’excuse auprès de Jari-Matti

Le directeur de Volkswagen Motorsport, Jost Capito, a présenté ses excuses à Jari-Matti Latvala au sujet des problèmes qui ont ralenti le Finlandais sur la fin du rallye d’Espagne le week-end passé.

Latvala avait mené le rallye jusqu’à la fin des épreuves sur asphalte et il était toujours dans une position de gagner l’épreuve à une spéciale du but quand sa Polo R WRC a connu un soucis de différentiel.

Le pilote nordique a passé une grande partie de la dernière spéciales avec seulement trois roues motrices et s’est finalement fait dépasser par son coéquipier chez VW, Sébastien Ogier. Ce dernier a finalement remporté le rallye alors que Latvala s’est classé deuxième.

« Jari-Matti a piloté de manière fantastique lors de ce rallye, » a déclaré Capito, qui a également expliqué que ce n’est pas la première fois que son pilote connaissait un problème de différentiel sur la fin d’une épreuve. « Nous sommes vraiment désolés de ce qu’il s’est passé. »

« Ça ressemblait un peu à l’Australie, quand nous nous apprêtions à célébrer le titre ’pilotes’ de Sébastien et qu’un événement s’est produit, » a encore expliqué Capito. « Juste au moment où nous commencions à penser au championnat ’constructeurs’, nous avons eu l’appel de la voiture de Jari -Matti, » qui annonçait les soucis mécaniques de la Polo R WRC.

Aux antipodes, Mikko Hirvonen avait crevé dans le dernier chrono, laissant sa deuxième place à Thierry Neuville. Cela empêchait ainsi à Ogier de marquer assez de points pour être titré. Il l’a depuis été lors du rallye de France Alsace.

Capito revient tout de même sur le doublé de ses pilotes en Espagne et salue la performance de toute l’équipe : « Nous aurions pu célébrer deux victoires au rallye en Espagne. Celle de Jari -Matti qui attend de remporter sa première victoire sur asphalte. Nous pensions qu’elle était là, samedi soir, suite aux spéciales sur cette surface. Mais finalement, nous avons célébré une nouvelle victoire de Séb. »

« La façon dont il est parvenu à reprendre 50 secondes suite à sa crevaison montre qu’il peut faire des miracle, » s’est amusé Capito, en oubliant de préciser que Sébastien Ogier a fortement été aidé par l’ordre de départ sur les spéciales ’terre’ de la dernière étape. Mais sa performance n’en reste pas moins spectaculaire !

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less