Motorsport

Volkswagen en confiance avant la Suède

Le constructeur vise une troisième victoire consécutive dans ce rallye

Recherche

Par

7 février 2015 - 18:21
Volkswagen en confiance avant la (...)

Neige et glace sont au programme de Volkswagen à l’occasion du deuxième rallye de la saison en Suède. La firme allemande aborde cette épreuve en confiance après avoir marqué les esprits à Monte Carlo, où elle a signé un triplé historique.

Ce rallye rappelle de très bons souvenirs à Volkswagen, puisque c’est là qu’elle a remporté sa première victoire en 2013.

"Vous n’oubliez jamais le rallye qui vous a vu remporter votre première victoire," déclare le Directeur sportif de Volkswagen, Jost Capito. "L’année passée, nous avons vu nos trois pilotes se disputer la victoire, y compris notre ’junior’ Andreas Mikkelsen, qui a fait jeu égal avec Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala. Cela est du passé maintenant et nous voulons à nouveau connaître le succès en 2015. Nous sommes pour le moment invaincus au Rallye de Suède et souhaitons le rester."

Les pilotes de l’équipe connaissent eux aussi de très bons résultats en Suède. Jari-Matti Latvala a remporté ce rallye à trois reprises, en 2008, 2012 et avec Volkswagen en 2014. Sebastien Ogier l’a quant à lui remporté en 2013 et était ainsi devenu le seul pilote d’Europe centrale, outre Sébastien Loeb, à avoir remporté cette épreuve. Mikkelsen avait pour sa part terminé deuxième en 2014, obtenant son premier podium dans la catégorie WRC.

Vainqueur du Monte Carlo et donc leader du championnat, Ogier adore les conditions de ce rallye.

"Comme pour tous les rallies, le vainqueur du Rallye de Suède sera celui qui aura piloté le plus rapidement et commis dans le même temps le moins d’erreurs. En tout cas, c’est toujours très spécial pour moi de piloter en Suède. Aucune autre épreuve du WRC n’est composée exclusivement de neige et de glace, j’adore ça. Il semble que les conditions de cette année soient bonnes. Il y a beaucoup de neige en Suède et la température très basse de la Scandinavie transforment plusieurs sections de route en véritable patinoire. J’ai hâte d’en découdre. La seule chose qui pourrait m’enlever un peu de fun serait de la neige fraîche. Cela serait un léger désavantage pour les premiers pilotes à prendre la piste. Quoiqu’il en soit, je me dirige vers la Suède plein d’optimisme, après que la victoire de Monte Carlo m’ait donné beaucoup de motivation. On peut d’ailleurs dire que les conditions du Rallye de Suède sont bien plus prévisibles que celles du ’Monte’ et qu’elles ne sont effectivement pas aussi difficiles pour nous autres pilotes."

Latvala aborde aussi ce rallye avec confiance. Deuxième du Monte, le Finlandais visera une quatrième victoire en Suède.

"J’ai appris à piloter des voitures de rallye sur la neige et la glace. Même lorsque j’étais enfant, je traversais des lacs gelés, alors je me sens comme à la maison au Rallye de Suède. Dès le début de ma carrière, cette épreuve est devenu ma favorite, mais désormais je suis à l’aise sur tout type de surface. Avec l’ancienne Polo R WRC, j’avais toujours un léger sous-virage sur la neige. Cependant, les essais ont montré que la nouvelle Polo a progressé dans ce domaine. Je suis particulièrement excité à l’idée de disputer les spéciales ’Frederiksberg’ et ’Vargåsen’, car vous pouvez les disputer avec un bon rythme et elles contiennent quelques grands sauts. La deuxième place obtenue au Rallye de Monte Carlo me donne également beaucoup d’optimisme. Ce résultat a dépassé mes attentes. Si je l’emportais en Suède, cela donnerait de la consistance à mes ambitions de titre. Par ailleurs, je suis conscient que Sébastien, Andreas ou encore Mads Østberg seront de vrais prétendants à la victoire. Vous devez toujours vous méfier des ces gars ici."

Mikkelsen veut poursuivre sa montée en puissance. Troisième du Monte Carlo, le Norvégien avait obtenu son premier podium ici-même en Suède la saison dernière.

"Le Rallye de Suède m’évoque beaucoup de positif. L’année dernière, j’avais obtenu ici mon premier podium. La particularité de la Suède réside dans les spéciales rapides avec une route entourée par des bancs de neige. Si vous parvenez à trouver la bonne trajectoire, vous pouvez gagner beaucoup de temps et vous retrouver avec les leaders. Si en revanche vous vous retrouvez enneigé, votre rallye peut aussi s’arrêter soudainement. Je débuterai de la troisième place lors des deux premiers jours et j’aurai donc un désavantage s’il y a beaucoup de neige sur la route. Ainsi, j’espère que les routes seront glacées plutôt qu’enneigées. Si ce n’était pas le cas, je viserais un top 5 à l’arrivée. Pour le moment, les gens n’arrêtent pas de me demander si je pourrais gagner avec la Polo R WRC de l’an passé. Je suis convaincu que oui et avec les bonnes conditions, cela est tout à fait possible."

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less