Motorsport

Vila Real, Course 2 : Monteiro de bout en bout à domicile !

Une course de nouveau pauvre en dépassements

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 juin 2016 - 17:55
Vila Real, Course 2 : Monteiro de (...)

Meilleur temps des qualifications et dixième d’une première course peu animée, Tiago Monteiro s’élance en pole position de la deuxième manche sur le circuit de Vila Real. Il devance Yvan Muller qui sera la plus grande menace du Portugais sur cette course principale que rêve de remporter Monteiro.

La lutte s’annonce acharnée entre les trois Honda officielles et les deux Citroën C-Elysée de Muller et Lopez, qui devraient occuper la tête de la course. Derrière, il sera intéressant de voir si Thed Bjork pourra garder sa sixième place face aux Citroën du Loeb Racing et à la Lada de Catsburg. Dans tous les cas, les pilotes devraient aborder la course de manière plus décontractée.

Yvan Muller sous entend que la Honda de Tiago Monteiro perd de l’essence dans le tour de formation, dans les virages à droite. Probablement un trop plein, mais cette information sera à surveiller pendant la course.

Le départ est donné ! Bon départ de Monteiro, alors qu’une des Citroën du Loeb Racing a eu du mal à s’extraire de son emplacement sur la grille ! Valente est très bien parti et s’est glissé devant Chilton. Les positions n’ont pas changé dans le top 5 mais Thed Bjork se montre menaçant sur Jose Maria Lopez ! Catsburg est septième devant Bennani, Valente et Chilton à la dixième place.

Les écarts se creusent bien plus vite qu’en première manche mais le plus étonnant est que Lopez crée un bouchon à la cinquième place. Il n’arrive pas à suivre Huff et voit Bjork se montrer très menaçant derrière lui. Plus loin, Robert Dahlgren abandonne.

Lopez accélère et c’est maintenant Bjork qui est en perdition sous la menace de Catsburg et Bennani. Le ralenti montre que les Citroën du Loeb Racing n’ont eu aucun mal à s’élancer au départ, mais c’est Coronel, derrière Chilton, qui a anticipé son départ et se retrouve logiquement pénalisé d’un passage par la voie des stands.

Monteiro mène après trois tours, six dixièmes devant Muller qui possède lui aussi cette avance sur Michelisz. Huff talonne le Hongrois et c’est vers une bataille à quatre que l’on se dirige. Monteiro garde une petite marge mais ses poursuivants sont roue dans roue et Huff se montre très pressant sur Michelisz.

Le drapeau jaune est déployé dans le deuxième secteur suite à une erreur de Daniel Nagy. Comme en première manche, Chilton se montre dans les rétroviseurs de la voiture devant lui, à savoir Hugo Valente, mais n’arrive pas à tenter une manœuvre.

Monteiro a perdu sa marge d’avance sur Muller qui est lui-même toujours sous la menace directe de Michelisz et Huff, mais la nouveauté est que Lopez a rejoint ce groupe ! Les cinq premiers se tiennent en moins de trois secondes alors que l’on approche de la mi-course.

Muller se laisse recoller à chaque freinage par les deux Honda qui le suivent, ce qui laisse penser que ses freins chauffent un peu trop, mais profite de la motricité de sa voiture pour garder l’avantage sur Michelisz et Huff.

La course est assez calme, comme la première, et les cinq premiers continuent leur très long round d’observation, sans que l’on voie comment les choses pourraient évoluer sur une piste décidément trop étroite.

Lopez manque de peu l’erreur en prenant une bordure de manière trop volontaire mais évite le pire et garde sa cinquième place, non sans avoir perdu un peu de temps sur Huff.

Il reste trois tours et Monteiro possède un peu plus d’une seconde d’avance sur Muller. Michelisz talonne le Français qui bloque ses roues et semble sous pression. Huff a un peu décroché tout comme Lopez.

Il reste deux tours et Muller n’est pas décidé à lâcher prise puisqu’il a repris deux dixièmes à Monteiro ! Huff attaque Michelisz ! Le Hongrois utilise toute la piste pour se défendre mais l’Anglais n’a pas dit son dernier mot et va sûrement tenter un dernier assaut sur son équipier sans le dernier tour.

Monteiro gagne depuis la pole, une vraie réussite à domicile ! Il devance finalement Muller, Michelisz et Huff prennent les troisième et quatrième places devant Lopez qui se contente de la cinquième place, en assurant encore son avance de 100 points au classement !

Bjork prend la sixième place devant Catsburg, Bennani, Valente et Chilton qui complète le top 10.

Pos. Pilote Equipe Voiture Temps
1 Tiago Monteiro Honda Racing Team JAS Honda 14 laps
2 Yvan Muller Citroen Total WTCC Citroen +0.821
3 Norbert Michelisz Honda Racing Team JAS Honda +2.181
4 Rob Huff Honda Racing Team JAS Honda +3.402
5 Jose Maria Lopez Citroen Total WTCC Citroen +16.164
6 Thed Bjork Polestar Cyan Volvo +17.374
7 Nicky Catsburg LADA Sport Lada +17.904
8 Mehdi Bennani Sebastien Loeb Racing Citroen +21.614
9 Hugo Valente LADA Sport Lada +23.054
10 Tom Chilton Sebastien Loeb Racing Citroen +23.364
11 James Thompson Munnich Motorsport Chevrolet +28.125
12 Grégoire Demoustier Sebastien Loeb Racing Citroen +33.547
13 Gabriele Tarquini LADA Sport Lada +34.675
14 John Filippi Campos Racing Chevrolet +47.223
15 Ferenc Ficza Zengo Honda +47.654
16 Tom Coronel ROAL Motorsport Chevrolet +1 lap
17 Daniel Nagy Zengo Honda DNF
18 Robert Dahlgren Polestar Cyan Volvo DNF

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less