Motorsport

Victoires et triplé pour le Sébastien Loeb Racing au Slovakia Ring

Bennani se hisse sur la deuxième marche du podium général

Recherche

Par Olivier Ferret

17 avril 2016 - 18:44
Victoires et triplé pour le Sébastien (...)

Le Sébastien Loeb Racing confirme en Slovaquie son très bon début de saison en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme. Comme lors du coup d’envoi, Mehdi Bennani se hisse sur la deuxième marche du podium général, ayant mené la majorité de la première course. Il s’est également réaffirmé comme l’homme à battre en WTCC Trophy après avoir ajouté deux nouvelles victoires à son palmarès, la première devant Tom Chilton et Grégoire Demoustier qui offrent à l’écurie de Sébastien Loeb et Dominique Heintz un triplé historique dans la coupe réservée aux équipes et pilotes indépendants. Le team obtient un doublé dans la deuxième course, qui sonne comme un élan de motivation supplémentaire avant la prochaine étape, sur le Hungaroring, dès le week-end prochain.

« Mon sentiment oscille entre l’extrême satisfaction d’avoir reproduit nos superbes performances sur le Circuit Paul Ricard, avec un podium au classement général et deux nouveaux succès en WTCC Trophy, et la pointe de déception de n’avoir pu offrir cette première victoire générale au team », reconnait Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée). « Il faut être réaliste, nous sommes une écurie indépendante, mais le Sébastien Loeb Racing parvient à réaliser un travail excellent. Les meetings de WTCC ne sont jamais faciles, et comme nous l’avons démontré ce week-end, le travail paye. Nous étions pénalisés par le handicap-poids, les pneus avant étaient à l’agonie et j’ai résisté jusqu’au bout, mais cela ne s’est joué qu’à deux tours. Le bilan reste très positif, car nous continuons à marquer des points et nous démontrons que nous pouvons nous battre avec les pilotes officiels. Nous devons maintenant profiter de cette bonne dynamique pour rester aussi constant en Hongrie. »

« Je suis ravi du déroulement du week-end », confie Tom Chilton (Citroën C-Elysée n°3). « J’ai été très malchanceux en qualifications, car si je n’avais pas été gêné dans mon meilleur tour, j’aurais pu décrocher la pole position du WTCC Trophy, et sans douté terminé sur le podium général aux côtés de Mehdi. C’est dommage pour l’équipe et pour moi, car 11e est la pire des places à occuper sur la grille. J’étais néanmoins ravi à l’arrivée de la Course d’ouverture, car j’étais très proche des Citroën officielles de Muller et Lopez ; puis au terme de la seconde avec un nouveau Top 10, le podium en WTCC Trophy et de gros points au championnats. Je commence à bien prendre en main la voiture, et même si je dois tout oublier de mes expériences passées sur cette piste, je suis certain de pouvoir en faire bon usage dès la semaine prochaine sur le Hungaroring, où nous devrions être plus légers. J’apprécie la manière dont le team fonctionne et j’adore ce circuit. Je devrais donc y être encore plus rapide ! »

« Mes qualifications ont été difficiles, je ne parviens pas encore à exploiter parfaitement mon train de pneus neufs », ajoute Grégoire Demoustier (Citroën C-Elysée n°11). « J’ai néanmoins disputé une bonne première manche grâce à un bon départ qui m’a permis de gagner deux places. La voiture était difficile en fin de course, le handicap-poids étant très pénalisant sur un circuit comme celui-ci,. Dans ces conditions, c’est donc très encourageant de terminer sur le podium du WTCC Trophy et d’assurer le triplé du Sébastien Loeb Racing. On continue à apprendre, on avance, et j’espère qu’à Budapest, avec la nouvelle répartition du lest, nous serons en mesure de faire mieux. J’ai roulé à plusieurs reprises sur le Hungaroring, il est très technique, peu rapide, mais j’aime beaucoup. Il est dur d’y dépasser et c’est pour cela qu’il ne s’agira pas de se louper en qualifications. »

Le film du week-end

Sur une piste peu propice aux Citroën C-Elysée qui embarquent toujours 80 kilos de lest, les trois pilotes du Sébastien Loeb Racing profitent des essais pour parfaire les réglages de leur monture avant les qualifications. Gêné durant son meilleur tour, Tom Chilton échoue d’un souffle aux portes du Top-10, au 11e rang, et s’élancera une ligne devant Grégoire Demoustier. Mehdi Bennani connait plus de réussite et, avant de participer au succès de Citroën dans le MAC3, signe un convaincant 9e chrono, le meilleur du WTCC Trophy. Cela lui vaut de se placer en première ligne de la Course d’ouverture grâce au principe de Top 10 inversé.

Course 1

Idéalement placé sur la grille, Mehdi surgit à l’extinction des feux et réalise le holeshot, talonné par les deux Honda officielles. Tom et Greg prennent un envol tout aussi parfait et pointent respectivement aux 10e et 11e places, à la lutte avec les Citroën de José-Maria Lopez et Yvan Muller.

Mehdi gère son leadership et Tom trouve rapidement l’ouverture sur la Lada n°7 de Valente. Il est 9e. Moins de réussite en revanche pour Grégoire qui, dans la foulée, subit une attaque musclée de la Volvo n°61 d’Ekblom, puis rétrograde d’une place supplémentaire.

Aux avant-postes, Mehdi Bennani résiste à la pression des Honda, mais au volant d’une voiture dont les pneus se dégradent à cause du poids, il cède à la n°18 de Monteiro dans l’antépénultième tour. Il n’en décroche pas moins sa troisième victoire consécutive en WTCC Trophy et grimpe sur la deuxième marche du podium général. Tom Chilton et Grégoire Demoustier, 9e et 13e à l’arrivée, assurent quant à eux le triplé du Sébastien Loeb Racing en WTCC Trophy !

Course 2

Mehdi et Tom prennent à nouveau un bon départ et passent à travers les embûches pour pointer en 9e et 10e positions à l’issue du premier tour, en bagarre avec toutes les voitures officielles. Grégoire est pour sa part victime du tumulte et perd deux places qu’il va s’employer à reprendre au fil des 12 tours de cette Course principale.

Mehdi et Tom roulent de concert et, revenus aux 7e et 8e rangs après les abandons de la Lada n°7 de Valente et la Honda n°12 de Huff, parviennent à recoller au peloton de tête dans les dernières boucles. Les chronos de Greg progressent également à chaque tour. 13e sous le drapeau à damier, il engrange des points importants au WTCC Trophy.

Ce classement est une fois encore la chasse gardée de Mehdi et du Sébastien Loeb Racing qui accrochent une nouvelle victoire à seulement 5 secondes du vainqueur général. Le Marocain, après quatre manches en 2016, demeure ainsi invaincu, tandis que Tom assure le doublé dans l’épreuve, qui vaut également au classement provisoire du trophée des indépendants.

La tournée en Europe de l’Est se poursuit pour le Sébastien Loeb Racing, qui enchaîne dès le week-end prochain (22-24 avril) avec le troisième rendez-vous de la saison, en Hongrie.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less