Motorsport

Valente : La Nordschleife, ce sera Kolossal

"C’est difficile, rapide et dangereux"

Recherche

Par Olivier Ferret

14 septembre 2014 - 11:14
Valente : La Nordschleife, ce sera (...)

Un autre pilote du WTCC participait au VLN sur Nürburgring ce week-end : Hugo Valente.

Le jeune français troquait pour l’occasion le baquet de sa Chevrolet RML Cruze pour celui d’une Peugeot RCZ Cup préparée par le team français Anome qu’il partageait avec Clément Delporte.

Un baptême pour Valente, sur la Nordschleife, dont les yeux s’illuminent lorsqu’il livre ses premières impressions. « Aucun circuit au monde ne ressemble à celui-ci. Le plaisir de piloter prend tout son sens. »

Valente a passé deux jours sur place pour découvrir le tracé avec une voiture de série avant de prendre le volant de la Peugeot de 250 chevaux. Un problème moteur écourta leur présence aux essais, mais il put boucler cinq tours lancés pour commencer à l’appréhender.

« Il est difficile, rapide et dangereux, exactement comme on me l’avait décrit », poursuit le Français. « Ce fut utile de venir et ressentir les premières impressions, même s’il faudra du temps pour se familiariser et savoir exactement où freiner et passer ses rapports. L’atmosphère est également unique. Je suis trop jeune pour avoir mes propres souvenirs de l’âge d’or de la Nordschleife, mais on sent que c’est un endroit particulier. Je suis impatient d’y piloter une TC1. Tout ce que je peux dire, c’est que la course de WTCC qui s’y déroulera l’an prochain sera « Kolossal » et je suis impatient d’en être ! »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less