Motorsport

Une voie royale s’ouvre devant Loix

Après l’abandon de Kris Meeke

Recherche

Par

26 juin 2010 - 12:34
Une voie royale s’ouvre devant (...)

Leader du rallye d’Ypres après la première étape, Freddy Loix a vu s’ouvrir une voie royale devant lui, samedi matin.

Kris Meeke s’annonçait comme son plus farouche rival pour la victoire et avait attaqué cette deuxième journée de compétition de la meilleure façon possible, avec le meilleur temps sur l’ES7. Le Britannique s’était toutefois imposé de très peu… un petit dixième de seconde.

Meeke confiait, à l’arrivée, s’être fait une frayeur et avoir perdu ainsi une paire de secondes. Loix, de son côté, déclarait rouler à fond et profiter au maximum d’une route propre. Troisième, Kopecky flirtait avec la limite pour essayer de suivre le rythme des deux leaders.

L’avertissement reçu sur l’ES7 n’a pas calmé les ardeurs de Meeke et le pilote Peugeot UK est parti à la faute sur la spéciale suivante. Sorti de la route et parti en tonneaux, l’équipage britannique n’est pas blessé, mais sa 207 S2000 est bien endommagée. C’est le deuxième abandon consécutif pour Meeke, qui a pourtant grandement besoin de points pour défendre son titre de champion IRC.

Meeke hors-course, Loix s’est retrouvé leader avec 29.7 secondes sur le pilote Skoda Jan Kopecky. Le jeune Belge Thierry Neuville monte sur la troisième marche du podium provisoire, devant son compatriote Bernd Casier.

Les malheurs des favoris permettent à Andreas Mikkelsen de remonter à la cinquième place – malgré une erreur sur l’ES7 - devant Patrick Snijers et Michal Solowow.

Le portugais Bruno Magalhaes est huitième, malgré deux pénalités reçues pour pointage en retard à la sortie des assistances de vendredi soir et samedi matin – à cause de problèmes de boite de vitesses.

L’ES9 a vu Loix accroître légèrement son avance – 30.9 secondes – sur Kopecky. Le Belge va maintenant revoir sa stratégie, tandis que Kopecky va assurer les points. Neuville, lui aussi, espère éviter les ennuis et conserver sa troisième place.

Peter Tsjoen est parti à la faute sur l’ES7.

Classement après l’ES9 :

Pos.EquipageVoitureTemps
01 Loix Freddy / Miclotte Fréderic Skoda Fabia S2000 1h13m31.5s
02 Kopecký Jan / Starý Petr Skoda Fabia S2000 +30.9s
03 Neuville Thierry / Klinger Nicolas Peugeot 207 S2000 +1m03.9s
04 Casier Bernd / Caesemaeker Francis Skoda Fabia S2000 +2m15.1s
05 Mikkelsen Andreas / Floene Ola Ford Fiesta S2000 +2m42.0s
06 Snijers Patrick / Cokelaere Cindy Peugeot 207 S2000 +2m56.3s
07 Solowow Michal / Baran Macie Ford Fiesta S2000 +3m08.2s
08 Magalhaes Bruno / Magalhaes Carlos Peugeot 207 S2000 +3m43.3s
09 Betti Luca / Scalvini Pierangelo Peugeot 207 S2000 +4m12.4s
10 Romain Alexandre / Gilsoul Nicolas Mitsubishi Lancer Evo X +4m41.1s
11 Viaene Mathias / Vyncke Pieter Mitsubishi Lancer Evo X +5m08.5s
12 Oleksowicz Maciej / Obrebowski Andrzej Ford Fiesta S2000 +5m53.8s
13 Vanwijnsberghe Didier / Cnockaert Virginie Skoda Fabia S2000 +6m03.1s
14 Abbring Kevin / Mombaerts Erwin Renault Clio R3 +6m06.9s
15 Van Eldik Mark / Buysmans Robin Skoda Fabia S2000 +6m11.3s

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less