Motorsport

Une nouvelle ère s’ouvre pour le WRC

Teams, voitures, règlement, ça change !

Recherche

Par www.wrc.com

14 janvier 2017 - 09:04
Une nouvelle ère s’ouvre pour le (...)

Le Championnat du Monde nouveau est arrivé ! Avec l’approche du Rallye Monte-Carlo (19-22 janvier), c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour le WRC.

Avec un nouveau visage, les World Rally Cars 2017 devraient subjuguer le public du Rallye Monte-Carlo dans les Alpes françaises, d’autant que quelques uns des plus grands constructeurs mondiaux ont fait de leur mieux pour être les premiers en haut de la feuille des temps.

Le Championnat du Monde des Rallyes, d’une durée de 11 mois, visitera quatre continents pour treize étapes mondiales, avec des écarts de températures impressionnants, d’un -25°C possible en Suède jusqu’à la chaleur de la Sardaigne et ses habituels pointes à 35°C.

La saison 2017 présente de nombreuses nouveautés, et le directeur général de WRC Promoter, Oliver Ciesla, pense que les voitures, plus puissantes et plus agressives, développées à partir d’une feuille blanche, seront les vedettes de cette année 2017.

« Nos fans vont adorer le WRC 2017 ! Les premières images des essais de pré-saison nous montrent à quel point cette saison va être enthousiasmante, avec des voitures excitantes. Une apparence plus musclée et des performances en hausse vont permettre aux amateurs de rallye de se régaler, que ce soit au bord des routes ou devant la télévision. »

« Il y a une atmosphère très positive dans la famille du WRC à mesure que le début de saison approche. La discipline rassemble quelques constructeurs parmi les plus importants, et c’est un honneur pour le Championnat que ces marques aient choisi le WRC pour démontrer le potentiel de leurs voitures dans le cadre d’une série qui leur offre de la visibilité de janvier à novembre. »

Les équipes

Toyota, le premier constructeur au monde, est de retour en WRC, dans la catégorie reine, après 17 ans d’absence. La firme japonaise est rejointe par son homologue français, multiple vainqueur en WRC, après une pause d’un an pour construire son projet 2017. Ford, sous l’égide du team britannique M-Sport, est toujours présent, ainsi que Hyundai, qui conserve les mêmes équipages qu’en 2016.

Les voitures

Plus agressives, plus puissantes, plus légères, elles sont la nouvelle génération de World Rally Cars qui vont se battre à coups de dixièmes de seconde, que ce soit sur neige ou glace, terre et asphalte.

Elles sont plus larges, ont des pare-chocs plus proéminents, à l’arrière et à l’avant, avec des portes plus grandes pour améliorer la sécurité. Les écoutilles aérodynamiques sont plus larges, ainsi que l’aileron le diffuseur arrières, mais aussi un splitter avant donnant un aspect ‘bulldog’ à la voiture.

Sous le capot, une bride de turbo plus large permet au moteur 1,6 litres de trouver davantage de ressources et de grimper à 380 chevaux. L’électronique est aussi revue avec le retour d’un différentiel central qui va aider à un meilleur équilibre de la voiture.

Les pilotes

Le plus gros changement est la nouvelle destination du quadruple Champion en titre, Sébastien Ogier, qui va désormais rouler en Ford Fiesta RS WRC, permettant à M-Sport d’avoir le n°1 sur les portières de sa voiture phare. Le Français aura Ott Tänak et Elfyn Evans comme coéquipiers.

Toyota, dirigé par Tommi Mäkinen, a opté pour des équipages finlandais, avec Jari-Matti Latvala, Juho Hänninen et Esapekka Lappi. Citroën a fait confiance aux pilotes qu’elle avait dans son giron, Craig Breen et Stéphane Lefebvre, qui feront équipe avec Kris Meeke.

Il n’y a pas de changement chez Hyundai, qui a renouvelé son envie de voir Thierry Neuville, Hayden Paddon et Dani Sordo défendre ses couleurs.

Les rallyes

Le championnat affiche treize manches extrêmement relevées, les mêmes qu’en 2016 même si le calendrier a été réajusté. Afin de respecter l’équilibre entre l’asphalte et le gravier, la Corse n’aura plus lieu en septembre mais en avril ! Le Monte Carlo ouvrira la saison tandis que l’Australie accueillera la finale.

Deux épreuves seront remodelées : le Rallye de Suède se basera désormais à Torsby, et le Rallye d’Allemagne déménagera à Bostalsee, dans le nord de Sarre.

Télévision

L’édition 2017 du Championnat du Monde des Rallyes offrira plus de contenu audiovisuels que jamais. En 2016, plus de 12 000 heures avaient été diffusées aux quatre coins du globe pour une audience cumulée de plus de 700 millions de personnes. Cette saison en aura bien plus encore pour les fans !

Désormais bien établi sur toutes les épreuves, le programme suivant la Power Stage en conclusion des rallyes le dimanche midi passera de 60 à 90 minutes. On y retrouvera davantage d’interviews, une couverture plus étoffée de la cérémonie du podium et des réactions en direct du parc d’assistance.

Une autre nouveauté cette année sera la diffusion régulière d’une spéciale en direct le samedi après-midi.

Les partenaires historiques ont renouvelés leurs accords, désireux de transmettre les actualités et l’action d’une saison s’annonçant parmi les plus imprévisibles depuis longtemps. En mêlant télévisions gratuites et payantes, les fans de plus de 150 pays pourront suivre le WRC en 2017.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less