Motorsport

Une nouvelle catégorie, un barème revu : le WTCC opère sa mue

Toutes les décisions du Conseil Mondial

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 novembre 2016 - 21:05
Une nouvelle catégorie, un barème (...)

Le Conseil Mondial a validé plusieurs décisions pour redonner de l’intérêt au championnat du monde des voitures de tourisme. La discipline est obligée de se métamorphoser suite au départ simultané de Citroën et Lada et les instances ont choisi des options radicales en ce sens.

A l’instar du WRC2 en rallye, une nouvelle catégorie sera créée, le WTCC-2, et permettra aux équipes d’engager des voitures répondant aux normes TCN2, vues dans divers championnats nationaux et internationaux. Bien que l’ETCC restera actif lors de six meetings sur l’année, le WTCC-2 permettra de créer une passerelle vers la réglementation TC1 qui régit actuellement le WTCC, tout en profitant d’une exposition médiatique similaire puisque la FIA et Eurosport Events régiront la catégorie de la même manière que le WTCC. Une précision des règles techniques et sportives de la catégorie est prévue rapidement.

"Dans le climat économique actuel, nous constatons les défis rencontrés par les pilotes et les équipes pour rassembler un budget nécessaire à l’engagement d’une voiture répondant au règlement TC1" explique le dirigeant d’Eurosport Events, François Ribeiro. "Le WTCC restera le summum des voitures de tourisme et le WTCC-2 apportera une belle marche vers le sommet pour les futurs champions de la discipline qui pourront disputer un championnat FIA et montrer leurs talents sur la scène internationale, mais à des coûts limités".

"La spécification TCN2 propose des voitures plus abordables à préparer et à entretenir. Les compétiteurs du WTCC-2 profiteront des standards élevés de notre organisation, d’une belle exposition aux médias et d’activités promotionnelles communes avec le WTCC".

Pour des questions de lisibilité, il apparaît toutefois important de faire une mise au point entre le WTCC, le Trophée WTCC et le WTCC-2, qui courront ensemble sur les circuits.

LE MAC3 DE NOUVEAU ORGANISE

Suite au succès rencontré par le Manufacturers Against the Clock, contre-la-montre par équipes disputé après les qualifications individuelles, l’épreuve est reconduite pour la saison 2017, bien que les modalités d’engagement restent à définir puisque seules Honda et Volvo engageront trois voitures officielles. Le vainqueur remportera 12 points contre 10 en 2016 tandis que le deuxième gagnera toujours 8 points.

DES TOURS JOKER, COMME EN RALLYCROSS

Le règlement sportif de la saison prochaine contiendra la règle du tour joker, comme en rallycross, où les pilotes sont contraints de prendre une partie rallongée de la piste lors d’un des tours disputés durant une course.

Il servira à augmenter le spectacle des courses urbaines de Marrakech et Vila Real et ne pourra pas être emprunté avant le troisième tour de la course. L’ajout de ces parcours alternatifs est sujet à la validation de la commission de sécurité de la FIA.

UN BAREME CHANGE POUR LA COURSE PRINCIPALE

Hormis pour la manche disputée sur la boucle nord du Nurburgring, divisée en deux manches de trois tours, la course principale qui clôt le week-end sera plus longues de deux tours que la course d’ouverture. Alors que cette dernière conserva le barème classique, les points seront augmentés dans la course principale sous le barème suivant : 30, 23, 19, 16, 13, 10, 7, 4, 2, 1. Cette modification permettra de mieux récompenser les bonnes qualifications.

DES MEETINGS SUR DEUX JOURS

Toujours dans le souci de réduire les coûts, les week-ends de course seront disputés sur deux jours en 2017. Les deux séances d’essais libres seront rallongées et passeront de 30 à 45 minutes. La manche de la Nordschleife pourrait se disputer sur trois jours, mais cela reste à confirmer, puisqu’elle se dispute en marge des 24h du Nurburgring.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less