Motorsport

Une journée parfaite pour Mikko Hirvonen

"Comparé à hier, c’était beaucoup plus facile"

Recherche

Par Olivier Ferret

31 mars 2012 - 22:18
Une journée parfaite pour Mikko (...)

Disputée dans des conditions plus clémentes que celles de la veille, la troisième journée du Rallye du Portugal a permis à Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen d’augmenter leur avance en tête du classement général.

Avec leurs plus proches poursuivants pointés au-delà de la minute, les Finlandais sont dans une position idéale pour remporter leur première victoire avec le Citroën Total World Rally Team.

Tombée pendant une bonne partie de la nuit, la pluie cessait avant le départ de la troisième étape du Rallye du Portugal. Tracées entre Almodôvar et Loulé, les trois spéciales composant la boucle du jour étaient suffisamment détrempées pour que l’ensemble des concurrents chausse des pneus Michelin Latitude Cross à gomme tendre.

En manque d’eau depuis plus de trois mois, la terre d’Algarve absorbait néanmoins l’humidité, si bien que les pilotes se disaient surpris de retrouver de longues portions sèches dès l’ES11 (Almodôvar 1). Déjà crédité d’une avance confortable en tête du classement général, Mikko adaptait son rythme en fonction des temps intermédiaires de Novikov et Østberg. Spéciale après spéciale, le Finlandais grappillait systématiquement quelques secondes supplémentaires sur ses plus proches concurrents.

De retour à l’assistance de mi-journée avec 47’’3 de marge sur Østberg, le pilote du Citroën Total World Rally Team confirmait sa maîtrise des opérations : « Comparé à hier, c’était beaucoup plus facile. Les routes restaient glissantes, mais le grip était constant en dehors des plaques de boue qui subsistaient dans certains virages. Les routes ont séché si vite que les pneus tendres donnaient un peu trop de mobilité à la voiture, mais ce choix était le meilleur pour l’ensemble de la matinée. »

Les prévisions météo évoquant la possibilité d’orages au cours de l’après-midi, Mikko Hirvonen repartait à l’assaut des spéciales avec une monte mixant quatre pneus durs et deux tendres. La seconde boucle se déroulait suivant le même scénario et l’équipage de la DS3 WRC n°2 terminait la journée en ayant porté son avance à 1’11’’9.

« Cette journée a été absolument parfaite », confirmait Mikko. « La voiture a très bien fonctionné et nous avons pu gérer la course comme nous l’entendions. Même en adoptant un rythme qui nous mettait à l’abri d’une erreur, nous avons réussi à augmenter notre avance. La principale difficulté consistait à adapter le choix des pneumatiques aux conditions météo. Nous pouvons maintenant dire que nous avons fait les bons choix ! »

En bonne position pour remporter sa première victoire avec Citroën, Mikko abordera la dernière journée sereinement : « Le moment de se relaxer n’est pas encore venu ! Il reste encore 115 kilomètres de spéciales à disputer demain. Si le temps reste sec, ça devrait aller. Mais je reste sur mes gardes, car tout peut arriver. Pour preuve, le câble de radio de Jarmo était endommagé dans l’ES15. Le son crachotait et je n’entendais plus toutes les notes. Ca n’a pas eu de conséquences, mais il faut que nous restions totalement concentrés pour mettre toutes les chances de notre côté. »

« Mikko a aujourd’hui encore démontré sa capacité à mener des courses sans faute », conclut Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Il a réalisé une journée empreinte de régularité, ce qui lui a permis d’augmenter un peu plus son avance. Malgré la pression qui repose sur ses épaules, il sait gérer ce genre de situation. La dernière journée n’a rien d’une sinécure et toute l’équipe est focalisée sur la conquête de sa troisième victoire de la saison. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less