Motorsport

Une course très frustrante au Bahrain pour JRM Racing

"Ça arrive alors que nous sommes bien en forme..."

Recherche

Par

2 octobre 2012 - 16:07
Une course très frustrante au Bahrain

Le week-end de Bahrain a été très frustrant pour JRM Racing, la HPD ARX-03a #22 ayant été affectée par des problèmes d’électronique dès la première heure de course, alors qu’elle s’était qualifiée en troisième ligne, avec le sixième chrono.

C’est Karun Chanhock qui avait pris le départ mais l’électronique montra des signes de défaillance dès la première heure de course. La HPD rentra au stand où on espéra retrouver un fonctionnement normal après un bon reset. Celui-ci ne donna cependant pas un résultat totalement satisfaisant, le proto dans ces conditions ne pouvant avoir un rendement normal.

Au 50ème tour, la HPD fut de nouveau rentrée dans le box pour une nouvelle révision de l’électronique, mais il apparut dès son retour en piste que rien n’avait fondamentalement été amélioré.

Nouveau retour au stand donc pour un examen plus approfondi, qui immobilisa la voiture longtemps dans son box. La HPD #22 reprenait la piste à 1h10 de l’arrivée, mais était contrainte à l’abandon peu après. Après la course, le team mit la main sur le coupable, un faisceau défaillant.

Karun Chandhok : « Le départ s’est bien passé et j’étais derrière Jonny Kane. J’étais un peu moins rapide que lui, c’était prévu car je faisais très attention à mes pneumatiques. Puis lors de mon second relais la course a commencé à jouer en ma faveur - j’allais plus vite que les autres dont les pneus étaient usés et je pensais que nous aurions pu faire une bonne course. Cependant au tout début de mon premier relais, j’avais perdu de la puissance sur le tableau de bord et le team n’avait plus accès à la télémétrie, ce qui est critique pour le moteur et pour savoir également où nous en sommes en matière de consommation de carburant. Nous avons marqué un pitstop par précaution et nous avons perdu du temps pour avoir dépassé la limitation de vitesse sur la pitlane -le limiteur ne fonctionnait pas à cause du problème électrique. A partir de ce moment-là nous avons essayé un reset mais ça n’a pas marché. Parfois c’est comme ça, malheureusement. »

Peter Dumbreck : « J’ai relayé Karun au bout d’une heure et demie et à ce moment-là nous avons eu un problème assez important. Après avoir relancé tous les systèmes dans le box, je suis reparti pour un tour mais le reset n’a pas fonctionné à 100%, aussi je suis rentré et j’ai finalement abandonné à un peu moins d’une heure de l’arrivée. »

David Brabham : « Je n’ai pas pu conduire la voiture aujourd’hui à cause des problèmes que nous avons eus en début de course. Nous allons nous concentrer sur le Japon pour y faire une course propre. »

Nigel Stepney, Team Manager : « Que pouvons-nous dire ? Ça arrive alors que nous sommes bien en forme. Nous ne sommes pas sûrs à 100% des raisons pour laquelle l’électronique du châssis a tout d’abord été défaillante, mais le reset en piste n’a rien donné et nous avons dû rentrer la voiture dans le box pour changer les systèmes de contrôle. Quand cela s’est avéré inopérant, nous avions perdu trop de tours pour marquer des points, aussi nous avons décidé de comprendre pleinement le problème afin qu’il ne se reproduise pas à Fuji. »

James Rumsey, Team Principal : « C’est une nouvelle fois décevant que nous puissions pas exprimer notre potential, mais étant une jeune équipe, nous apprenons sans cesse notre voiture et ses systèmes. Ceci amène un certain montant de risques, ce que nous avons vu aujourd’hui. Nous allons maintenant nous concentrer sur Fuji et nous espérons avoir finalement le résultat que nous méritons. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less