Motorsport

Une 1ère victoire exceptionnelle en WTCC pour le Sébastien Loeb Racing

"C’est un grand moment pour l’ensemble du team"

Recherche

Par Olivier Ferret

24 avril 2016 - 21:05
Une 1ère victoire exceptionnelle en (...)

L’heure est à la fête pour le Sébastien Loeb Racing qui a décroché aujourd’hui, sous la pluie du Hungaroring, sa première victoire générale en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme. Cet exploit est à mettre au crédit de Mehdi Bennani, auteur par la même occasion de son cinquième succès consécutif en WTCC Trophy, qui devance à l’arrivée son équipier Tom Chilton pour un doublé historique. C’est même un triplé puisque le Français Grégoire Demoustier complète le tiercé de tête au classement des écuries et pilotes indépendants. Tom Chilton, pour sa 100e apparition dans le championnat, se charge ensuite de signer son premier succès avec l’équipe en WTCC Trophy. Le Britannique confirme ainsi la domination de la structure de Sébastien Loeb et Dominique Heintz, toujours invaincue dans la catégorie en 2016 ! Mehdi Bennani, malgré une pénalité, est remonté jusqu’à la troisième marche du podium, synonyme de Top 10 au général.

« C’est un grand moment pour l’ensemble du team, une grande fierté pour tout le monde y compris pour Sébastien et moi. Quel chemin parcouru depuis la création de l’écurie ! » souligne Dominique Heintz, Team Principal. « C’est une première victoire en Championnat du Monde et c’est forcément spécial. Nous franchissons une nouvelle étape dans l’histoire du team et il y a la manière qui s’ajoute au résultat : le doublé avec Mehdi et Tom, mais aussi le triplé chez les indépendants avec Grégoire, ainsi que les bons choix de l’équipe technique. On savoure ce succès, tout simplement ! »

« Ce n’est pas ma première victoire en WTCC, mais celle-ci a une saveur particulière car je n’aurais jamais imaginé pouvoir m’imposer sous la pluie, dans des conditions aussi piégeuses », confie Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée n°25). « C’est une grande fierté pour moi d’offrir au Sébastien Loeb Racing son premier succès dans le championnat, qui plus est sur ce circuit très technique et avec les 80 kilos de lest handicap de notre Citroën. A la vue des conditions, j’avais décidé d’attaquer et de prendre des risques dans les deux premiers tours pour creuser l’écart. La stratégie a parfaitement fonctionné et lorsque l’on m’a dit je possédais plus de deux secondes d’avance sur le second, j’ai pu gérer mon leadership. En seconde manche j’ai trouvé sévère ma sanction, mais dès lors que j’étais retombé dans la hiérarchie après avoir occupé la 4e place, je suis reparti le couteau entre les dents et j’ai pris beaucoup de plaisir à cravacher pour remonter dans les points. La tactique « full attack » s’est une nouvelle révélée payante puisqu’avec cette 8e place, j’occupe désormais la troisième place au championnat Pilotes. Que rêver de mieux avant mon rendez-vous à Marrakech ! »

« Je suis ravi d’être parvenu à remplir tous mes objectifs, à savoir deux podiums en WTCC Trophy et un premier au général cette saison », ajoute Tom Chilton (Citroën C-Elysée n°3). « J’espérais plus de réussite après avoir été une nouvelle fois malchanceux en qualifications, alors que j’ambitionnais de m’imposer en course 1. Nous n’aurions cependant pu rêver d’une meilleure issue avec le doublé réalisé en compagnie de Mehdi. La deuxième manche a été plus détrempée, les conditions étaient très difficiles et il était plus compliqué de déterminer les bonnes trajectoires, différentes de la course précédente. Il ne m’a fallu que quelques tours pour adapter mon style de pilotage et aller plus vite, ou plus lentement, en fonction des faits de course. Ça a été, encore une fois, un beau finish avec de gros points et une première victoire cette année en WTCC Trophy. Ce week-end a été parfait pour l’équipe et il me tarde de vivre le prochain meeting à Marrakech. Je ne connais pas le nouveau tracé, mais j’aime cet endroit et j’ai toujours décroché de bons résultats. J’espère que nous pourrons poursuivre sur cette lancée. »

Le film du week-end :

Confirmant ses performances des essais libres, Mehdi Bennani signe le 10e chrono des qualifications, synonyme d’une position idéale au départ de la Course d’ouverture, puisqu’en vertu du Top 10 inversé, il s’élancera depuis la pole. Tom Chilton échoue pour sa part à 81 millièmes du Top 10, tandis que Grégoire Demoustier, établit le 15e chrono.

Course 1.

Une surprise attend les pilotes du Sébastien Loeb Racing, dimanche matin : la pluie. Le team modifie les réglages des trois Citroën C-Elysée et les chaussent de pneumatiques rainurés. La décision est la bonne : les trois réalisent un départ exemplaire, Mehdi prend rapidement de l’avance en tête, alors que Chilton remonte méthodiquement au classement pour s’inviter sur le podium provisoire au 8e tour, au détriment de la Volvo n°61 d’Ekblom. Demoustier n’est pas en reste, occupant très vite une 7e place qu’il ne lâchera plus jusqu’à l’arrivée.
Aux avant-postes, Bennani mène un incontestable cavalier seul et le bonheur de l’équipe est décuplé au 13e passage lorsque Tom s’empare définitivement de la deuxième position de l’épreuve. Non content de réaliser le triplé en WTCC Trophy, le team célèbre ainsi, sous la forme d’un doublé, sa première victoire dans le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme !

Course 2.

Les conditions ne laissent cette fois aucune place au doute quant à la monte pneumatique la plus adéquate. La piste étant détrempée, les « pluie » sont de sortie, et cela convient encore parfaitement à Mehdi Bennani qui surgit en 5e position, depuis la 9e sur la grille. Il écopera cependant d’un Drive-through sévère dans le troisième tour en raison d’un léger contact, mais Tom Chilton se charge de prendre la relève en tête du WTCC Trophy, tandis que Grégoire Demoustier doit jeter l’éponge. Au gré des faits de courses et de plusieurs dépassements, notamment sur la Lada n°10 de Catsburg, le Britannique grimpe irrémédiablement au classement et parvient à résister à la pression de la Honda officielle n°5 de Michelisz pour se hisser jusqu’en 5e position à l’arrivée. Le Sébastien Loeb Racing fête à cet instant un double podium puisque Mehdi, revenu au 8e rang à l’issue d’un incroyable retour, termine au 3e de la catégorie réservée aux indépendants.

Du 6 au 8 mai, le Sébastien Loeb Racing prendra la direction du Maroc, et plus précisément de Marrakech, où les trois mousquetaires du Sébastien Loeb Racing partiront en quête de nouveaux succès. Et tout particulièrement Mehdi Bennani qui évoluera pour l’occasion devant son public.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less