Motorsport

Un week-end sans faille pour Muscle Milk Pickett Racing

Un peu de répit avant le Petit Le Mans

Recherche

Par

19 septembre 2012 - 14:28
Un week-end sans faille pour Muscle (...)

Malgré une sixième victoire cette saison en American Le Mans Series, le Muscle Milk Pickett Racing et ses deux pilotes ne sont toujours pas assurés de remporter les couronnes 2012. Tout se jouera lors de la finale le mois prochain sur le tracé georgien de Road Atlanta. Le week-end dernier, Klaus Graf et Lucas Luhr n’ont pas eu à forcer leur talent pour imposer la HPD ARX-03a, contrairement à Baltimore et Road America où le team de Greg Pickett avait subi deux revers. A aucun moment du meeting, la Lola-Mazda/Dyson Racing de Chris Dyson et Guy Smith n’a pu jouer un quelconque rôle à la régulière. C’est donc avec un pécule de 13 points que le tandem Luhr/Graf arrivera aux commandes du championnat au Petit Le Mans.

La victoire sur le Virginia International Raceway était importante pour Greg Pickett : « Revenir sur le bon chemin nous donne un peu de répit avant le Petit Le Mans et c’était très important pour nous. Notre HPD ARX-03a/Muscle Milk avait la bonne vitesse, le bon rythme et elle a été compétitive tout au long du week-end. J’ai passé quelques jours à l’atelier à Indianapolis la semaine dernière afin de demander à l’équipe de se réaffirmer, se recentrer et de prêter encore plus d’attention aux petits détails qui peuvent faire la différence. Tout ce que j’ai à dire, c’est que je suis très heureux et reconnaissants de ce qu’ils ont fait. Nous sommes maintenant prêts à aller au Petit Le Mans et faire le travail qu’il convient. Je tiens à tirer un grand coup de chapeau à Klaus et Lucas, ainsi qu’à toute l’équipe. Sur un circuit difficile, je pense qu’ils ont fait du très bon travail avec une bonne gestion de la course qui plus est d’une manière très professionnelle. Je suis vraiment humble, franchement. »

Klaus Graf s’est élancé de la pole pour les deux premières heures de course : « Ce fut une course difficile à gérer du point de vue du trafic. Il y a certains endroits où si l’on ne prend pas un minimum de risques, cela ne passe pas et cela dépend également de la catégorie d’autos que vous dépassez. Même sur le VIR, il existe des différences de vitesse importantes. J’ai attaqué fort tout en restant prudent avec les dépassements, mais les autres catégories se battent tellement qu’il en devient difficile de passer. Nous avons connu une course sans problème et c’est ce que nous voulions en arrivant. Je pense que Lucas et moi-même avons bien piloté et l’équipe ont bien géré les arrêts aux stands. Aucune erreur n’a été commise et nous n’avons pas rencontré le moindre problème avec l’auto, donc c’était une course parfaite pour le Muscle Milk Pickett Racing. »

Lucas Luhr n’a eu qu’à poursuivre le travail de son coéquipier pour rallier l’arrivée à la première place : « C’était une bonne journée. Spécialement lorsque vous êtes les plus rapides en piste. Lors des deux dernières courses, nous étions aussi rapides, mais nous avons rencontré des problèmes qui ont fini par avoir une grosse influence sur la course. Cette victoire est très agréable, et pas seulement pour nous pilotes, mais pour toute l’équipe qui est récompensée pour le travail acharné. Les garçons ont fait un travail incroyable dans les stands avec de bons arrêts et une stratégie parfaite. Klaus a fait un premier relais brillant. Honnêtement, il a fait tout le travail. A mon arrivée dans l’auto, nous avions déjà un tour d’avance, donc pour moi c’était facile. »

Avec cette victoire, le Muscle Milk Pickett Racing a pris un sérieuse option sur le titre, sachant en plus qu’au Petit Le Mans, Romain Dumas sera le troisième homme de l’équipage.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less