Motorsport

Un week-end positif à Silverstone pour JRM Racing

"Nous avons vraiment progressé depuis Spa"

Recherche

Par

30 août 2012 - 11:58
Un week-end positif à Silverstone (...)

Quatrième des LMP1 privées et septième au général, la HPD ARX-03a du JRM Racing a fait preuve de fiabilité, avec une course déterminée de ses trois pilotes, Peter Dumbreck, Karun Chandhok et David Brabham, dans l’ordre de leur apparition en piste au volant de la HPD #22. Le team bénéficiait de la présence de Tim Baillie et de Etienne Stott, médailés d’or en canoë C2 aux Jeux Olympiques de Londres.

C’est Dumbreck qui prenait le départ et la course faillit s’arrêter là pour la HPD dès le premier virage où Dumbreck partait en tête-à-queue entraînant avec lui la ORECA/Murphy Prototypes et la Zytek/Greaves de Alex Brundle. L’écossais parvenait à reprendre la piste mais repartait en 20ème position derrière toutes les LMP2. Dumbreck resta au volant pendant une heure et demie, remontant méthodiquement les LMP2, mais étant évidemment loin des Lola Rebellion et de la HPD du Strakka Racing. Il passa le relais à Karun Chandhok en septième position.

Le pilote indien démontra qu’en plus de sa pointe de vitesse il avait toutes les qualités pour devenir un très bon pilote d’endurance, car il fit un quadruple relais, restant trois heures au volant, à un rythme soutenu, dépassant tout d’abord la HPD/Strakka puis profitant des mésaventures de la Lola Rebellion n°13 pour prendre provisoirement la cinquième place, avant de partir à son tour en tête-à-queue, dans Copse Corner cette fois, après être monté sur les bordures pour dépasser une GT et avoir perdu de l’adhérence. La HPD retombait en septième position. David Brabham prit la suite de Chandhok, mais il était trop loin de la Lola-Toyota de Prost/Jani, de surcroît plus rapide, pour pouvoir améliorer sa position.

David Brabham : « Je pense que nous espérions un meilleur résultat, mais nous avons beaucoup appris ce week-end. Nous avons eu deux ou trois petites choses qui se sont mal passées, mais autrement nous aurions pu être là pour une bonne bataille. Bien sûr nous avons perdu du temps au départ et ça a été difficile de revenir, tout le monde étant très rapide, mais nous allons faire le point et je suis sûr que nous serons plus forts au Brésil. »

Karun Chandhok : « Nous avons vraiment progressé depuis Spa. Les performances sont meilleures par rapport aux autres privés - j’ai pu tenir le rythme de Strakka et de Rebellion pendant la plus grande part de mes relais. Malheureusement vers la fin, j’allais rentrer dans Copse et j’ai dû monter sur la bordure pour doubler une GT, j’ai perdu du grip et je suis parti en tête-à-queue. Cela semble mieux pour le Brésil et avec un intervalle de trois semaines entre ici et Interlagos nous pouvons vraiment tout regarder et travailler pour tout mettre en place. C’était également sympa de rencontrer Tim et Etienne et d’avoir des encouragements. »

Peter Dumbreck : « Le départ a été difficile. Une des Rebellion a freiné tôt, j’étais à l’intérieur et soudain elle s’est rabattue sur moi et m’a envoyé en tête-à-queue. J’ai réussi à repartir mais évidemment j’étais alors vraiment loin derrière le peloton. Ensuite, il s’est agi de boucler quelques tours qualifs et de foncer. Nous avons considérablement réduit l’écart sur le reste du peloton mais bien sûr nous avons eu quelques problèmes, ce qui a fait que nous n’avons pas pu finir mieux placés. Dans le même temps ce fut un week-end vraiment productif - nous avons fait des progrès positifs et nous espérons en faire davantage au Brésil. »

Nigel Stepney, Team Manager : « La voiture a été fiable tout au long des six heures de course et pendant une grande partie de l’épreuve nous étions dans le même tour que les autres privés -malgré le tête-à-queue du départ. Cela prouve que la performance est là et que nous sommes de plus en plus près de tout mettre en place pour obtenir un bon résultat. Cela nous donne beaucoup de confiance pour le reste du championnat - nous nous rapprochons. Si nous pouvons mettre toutes les pièces du puzzle en bon ordre nous serons très compétitifs au Brésil. Merci également à Tim et Etienne pour leur soutien - nous avons réellement apprécié qu’ils soient là et qu’ils nous encouragent. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less