Motorsport

Un premier succès en LMP2 pour Conquest Endurance

Bilan de l’équipe à Mosport

Recherche

Par

24 juillet 2012 - 20:32
Un premier succès en LMP2 pour (...)

Une semaine son tout premier succès en European Le Mans Series, la Morgan 2012 LMP2 dévelopée par Onroak Automotive poursuit sur sa lancée et c’est sur le continent américain qu’est venue cette deuxième victoire, obtenue sur le tracé de Mosport. Malgré un plateau réduit à deux unités, la Morgan 2012 LMP2 alignée par Conquest Endurance n’a pas eu la tâche facile puisqu’il aura fallu attendre les dix dernières minutes et une pénalité donnée à la HPD/Level 5 Motorsports pour que Martin Plowman franchisse la ligne d’arrivée en vainqueur de la catégorie LMP2. Pour sa cinquième course en Endurance, le team d’Eric Bachelart est au niveau de la concurrence et le weeek-end canadien aura été sans faille avec une pole et une victoire pour le tandem Plowman/Heinemeier-Hansson. Pourtant ce dernier a écopé d’un stop&go pour avoir dépassé sous drapeau jaune dès le 14ème tour. Le Danois s’est exécuté pour repartir au charbon en 10ème position. A l’heure de course, Heinemeier-Hansson trouvait l’ouverture sur la HPD de Scott Tucker dans le Turn 3 et la Morgan reprenait les commandes de la course. S’en est suivi une bien belle bataille entre la Morgan et la HPD pour le leadership, le tout en plein trafic. Ce n’est que lorsque son concurrent direct a cédé pour marquer sa pénalité que Plowman pu souffler un peu et rejoindre l’arrivée avec une petite avance.

Eric Bachelart ne peut qu’être ravi de cette première victoire : « C’est un sentiment de satisfaction que d’obtenir notre premier succès ! L’équipe s’est améliorée week-end après week-end, et ici à Mosport l’effort d’équipe a été total, les pilotes ont parfaitement roulé, les ingénieurs ont été bons, tout comme les arrêts aux stands. Nous avons vraiment eu une forte concurrence avec Level 5 Motorsports et nous sommes impatients de les combattre à nouveau le reste de l’année. La première victoire est toujours difficile et nous devons maintenant assurer encore plus et nous battre pour le championnat jusqu’à la fin de saison. »

Martin Plowman n’a pas rechigné à la tâche durant le week-end : « Le feeling est bon et ça a été long à venir ! Je n’ai qu’un mot pour la victoire : Enfin ! L’équipe a fait un travail incroyable tout le week-end et la voiture était proche de la perfection. David a aussi fait un très bon premier relais. Il m’a donné la voiture en tête et j’ai réussi à contenir un assez bon écart avec Bouchut. Je gérais cet écart en faisant en sorte de prendre soin de mes pneus, même quand il a réduit son handicap au milieu de mon relais. Je voulais que les pneus soient bons pour la fin de course. J’ai été prudent, mais lorsque j’ai regardé dans mes rétroviseurs, il était juste derrière moi au restart. C’est la dernière chose que je voulais. Au redémarrage, je suis parti aussi vite que j’ai pu en me faufilant dans le trafic et le tenir loin de moi. Il a finalement pris une pénalité, ce qui m’a donné un écart assez confortable. Les derniers tours étaient éprouvants pour les nerfs et je me suis concentré à ramener l’auto entière pour décrocher cette première victoire. »

Quant à David Heinemeier-Hansson, il poursuit son apprentissage avec brio, avec de très bons chronos à la clé : « C’est incroyable d’obtenir notre première victoire. Nous avons mis toutes les pièces du puzzle, de bons ravitaillements, une bonne auto, et tout s’est parfaitement passé. C’était vraiment fun de se battre contre Scott Tucker et je ne pense pas que j’ai connu un duel d’aussi près en LMP2. Je sais que c’est quelque chose de fréquent en endurance, mais nous avons eu la même stratégie, un rythme quasiment similaire et pour couronner le tout une très belle bagarre. Je suis heureux pour l’équipe et je suis prêt à décrocher encore plus de victoires. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less