Motorsport

Un meeting positif pour Jota malgré l’abandon

"C’est extrêmement frustrant de connaître une telle fin de course"

Recherche

Par

18 juillet 2012 - 19:20
Un meeting positif pour Jota malgré (...)

Après avoir raté la pole des 6 Heures de Donginton pour deux dixièmes, le team Jota comptait bien sur la course pour se refaire. L’équipe britannique s’était imposée aux 6 Heures de Spa, devant les concurrents réguliers du Championnat du Monde d’Endurance. Les troupes de Sam Hignett pouvaient donc espérer rééditer l’exploit dans le Kent, mais une sortie de Simon Dolan a mis à mal un podium qui semblait promis a trio de la Zytek Z11SN.

Sam Hignett attend le prochain round pour prendre sa revanche : « Nous allons rebondir lors de la prochaine course, cela ne fait aucun doute. Il y a tout de même eu beaucoup de points positifs. Nous étions rapides en essais et en qualification. Nous avons lutté pour la tête de la course un bon moment et nous avions certainement la meilleure auto depuis le début saison en ne rencontrant aucun problème. Nos deux pilotes étaient dans le match. »

La sortie de Simon Dolan dans les barrières à Old Hairpin a stoppé net la marche en avant de l’équipage, comme le souligne le pilote : « Evidemment c’est extrêmement frustrant de connaître une telle fin de course qui était si prometteuse. Cependant, nous avons montré de quoi nous étions capables aussi bien avec la victoire à Spa qu’ici à Donington, la catégorie LMP2 étant très relevée. Nous étions aux avant-postes jusqu’à la sortie de piste avec de bons chronos à la clé. L’équipe a fait un très bon travail durant le week-end et j’espère que nous allons les remercier avec une autre victoire la prochaine fois. »

Sam Hancock a montré une belle pointe de vitesse en venant titiller Matthieu Lahaye en début de course, même si la déception est bien là : « Je suis tellement désolé pour l’équipe et Simon. La voiture était bonne et il pilotait avec brio. Il a juste manqué de chance en touchant la bordure. J’ai perdu la voiture à peu près pour la même raison. C’est si facile de sortir à cet endroit. Nous avons vu plus tard que Warren Hughes a connu la même mésaventure. Nous aurions tous aimé un podium et peut-être même une victoire. C’est précisément ce que nous pouvions obtenir. Nous avons été compétitifs et pour cela nous devons remercier Jota, Zytek et Nissan parce que piloter cette auto était un immense plaisir. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less