Motorsport

"Un départ de rêve pour VW" selon Jost Capito

Le directeur de Volkswagen Motorsport ne pouvait espérer meilleur début de saison

Recherche

Par

22 janvier 2014 - 17:41
"Un départ de rêve pour VW" selon (...)

Volkswagen a connu un départ de rêve dans sa saison 2014. L’équipe est en tête du championnat du monde après la victoire de Sébastien Ogier et la cinquième place de Jari-Matti Latvala. Troisième pilote VW, Andreas Mikkelsen n’a pas démérité, plaçant sa Polo R WRC au septième rang.

Un superbe début de saison avec cette victoire de Volkswagen Motorsport au Monte Carlo. Quelles sont les sentiments ?

On ne pouvait pas commencer mieux. Le Monte Carlo est une épreuve que tout le monde veut gagner. Remporter l’épreuve lors de la deuxième saison de Volkswagen en WRC, c’est tout simplement incroyable. C’est ce dont nous rêvions et c’est devenu réalité. Nos trois équipages ont fait un travail fantastique et ont atteint les objectifs que nous leur avions fixés.

Quels étaient les objectifs sur cette épreuve - est-ce qu’ils sont atteints ?

Sébastien Ogier a tout simplement signé une performance de champion. Quant à Jari-Matti, il a vu l’arrivée pour la première fois en 10 ans ...! Il voulait atteindre le Top 5 et il y est tout en remportant la Power Stage [ndlr. : et les 3 points bonus qui vont avec]. Il a donc mieux performé que ce qui était prévu. Ça augmente la confiance avant la Suède.

C’était la deuxième participation d’Andreas Mikkelsen sur ce rallye et rappelez-vous qu’il avait parcouru 500 mètres la première fois. Cette fois, il est allé beaucoup plus loin - il a énormément appris du parcours et c’était son objectif. Sans un coup de malchance, il pouvait terminer plus haut dans le classement. Tout l’équipe était heureuse d’être rescapée après les choix pneumatique de la première journée.

Est-ce qu’il y a plus de pression cette année, maintenant que tout le monde sait ce dont est capable Volkswagen ?

L’an passé, nous étions très relax au moment de débuter pour voir où nous nous situions. On a ensuite compris où nous étions et nous avons bien pu nous développer à partir de là. Il n’y a aucune pression externe, nous savons exactement ce que nous voulons accomplir et c’est une pression vraiment positive de démontrer ce que nous sommes capables de faire. Nous avons beaucoup travaillé pendant l’hiver et les changements effectués sur la voiture ont payé au Monte Carlo. Je pense que sans cela, Seb [Ogier] n’aurait pas remporté ce rallye.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less