Motorsport

Turquie, ES1 : Mikkelsen premier leader du rallye

Une erreur coûte de précieuses secondes à Ogier

Recherche

Par www.wrc.com

13 septembre 2018 - 20:04

Jeudi soir, Andreas Mikkelsen est le premier leader du Rallye de Turquie après avoir remporté la super-spéciale disputée en lever de rideau dans les rues de Marmaris.

Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) a été le seul pilote à choisir les gommes médium proposées par Michelin avant d’affronter ces deux kilomètres en centre-ville et le Norvégien a vu son pari payer en signant le meilleur temps sur asphalte avec 2’’5 d’avance.

« J’attends ce rallye avec impatience », a confié un homme en difficulté sur les rendes-vous précédents, sans oublier son souci de transmission lors du shakedown ce matin. « J’espère que la chance va tourner et que nous pourrons avoir un bon week-end. Ce serait sympa. »

Craig Breen (Citroën C3) est deuxième, 3/10e devant l’homme fort du moment, Ott Tänak (Toyota Yaris). Le leader du championnat Thierry Neuville (Hyundai i20) suit pour le même écart, le Belge étant ex æquo avec la meilleure WRC2, Kajetan Kajetanowicz (Ford Fiesta R5). Jan Kopecký (Skoda Fabia R5) et Esapekka Lappi (Toyota Yaris) suivent dans cet ordre.

Le public était venu en masse pour assister à la spéciale et à l’une des rares erreurs de Sébastien Ogier (Ford Fiesta), quatorzième à 7’’5. Après une bosse, le Champion du Monde en titre a atterri sur le museau et a manqué le carrefour suivant en heurtant une barrière : « J’ai eu un énorme coup de raquette sur la bosse », a expliqué le Français. « Je ne m’y attendais pas et je n’ai pas pu freiner pour le virage suivant. »

Demain, 144,84 km chronométrés seront au programme à travers deux boucles identiques de trois spéciales. Il y aura d’abord la plus longue du week-end, Çetibeli (38,1 km), et peut-être la plus cassante de la saison si les impressions des reconnaissances se confirment.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less