Motorsport

Troisième Monte-Carlo pour Sébastien Ogier

Et Latvala lance sa saison par un podium au Monte-Carlo

Recherche

Par www.wrc.com

25 janvier 2015 - 15:13
Troisième Monte-Carlo pour Sébastien (...)

Ce dimanche, Sébastien Ogier remporte son troisième Rallye Monte-Carlo en mêlant parfaitement vitesse et prudence sur les routes montagneuses des Alpes.

Double Champion du Monde en titre, Ogier résistait d’abord au défi de la légende Sébastien Loeb, sept fois vainqueur sur le Rocher, avant de gérer avec talent son rythme sur la neige et la glace pour s’imposer dès le début de saison avec une marge de 58s.

Au volant d’une Volkswagen Polo R, Ogier devançait son équipier Jari-Matti Latvala et le Norvégien Andreas Mikkelsen, 1m14.3s derrière le Finlandais, qui assurait le triplé à la firme allemande.

Le Français rendait coup sur coup à son compatriote Loeb lors des sept premières spéciales, jusqu’à ce que le pilote Citroën heurte une pierre, cassant ainsi la suspension arrière de sa DS 3.

Ogier héritait d’une avance de près de deux minutes. En dépit de l’impossibilité de suivre les performances de ses rivaux, il maitrisait son rythme avec des choix de pneus prudents tout au long des deux dernières étapes afin de sceller sa victoire.

« Remporter le Monte-Carlo veut dire beaucoup pour tous les pilotes, mais surtout pour moi ! », déclarait-il. « C’est le rallye le plus important de la saison. La météo rend les choses difficiles, mais la satisfaction est encore plus grande quand on y arrive ! »

« C’est la plus belle atmosphère que j’aie vue en rallye, c’était vraiment incroyable ! », ajoutait Ogier, qui a grandi près de Gap, la ville-étape. « C’était génial de courir si près de chez moi, l’ambiance était magique ! »

Fidèle aux traditions, le choix des pneus représentait un véritable casse-tête avec les conditions changeantes. Latvala ne tombait pas dans le piège et se réjouissait de sa deuxième place après avoir admis avant le départ qu’il se satisferait d’un top cinq.

Après de prudents débuts, Mikkelsen s’emparait de la troisième place, 31.3s devant la DS 3 de Mads Ostberg. Ce dernier a connu des problèmes moteur l’obligeant à redémarrer par deux fois au milieu d’une spéciale.

Dans l’ultime spéciale, Thierry Neuville prenait l’avantage pour huit dixièmes sur Dani Sordo, son équipier chez Hyundai. Suite à une rupture de suspension hier, Elfyn Evans revenait pour mener sa Ford Fiesta RS au septième rang devant Loeb, qui a signé plus de scratches que quiconque, Martin Prokop et Kris Meeke.

Robert Kubica montrait toute sa vitesse en remportant quatre spéciales. Hélas, après un premier abandon jeudi soir consécutif à des problèmes électriques et un choc avec un arbre, il abandonnait définitivement aujourd’hui après un crash à l’arrivée de l’ES14 causé par des problèmes de freins.

La deuxième manche mènera les équipages dans les forêts enneigées du Rallye de Suède (12 au 15 février) pour la véritable épreuve hivernale du calendrier.

Pos.#PiloteTempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 1 OGIER 3:36:40.2
2. 2 LATVALA 3:37:38.2 +58.0 +58.0
3. 9 MIKKELSEN 3:38:52.5 +1:14.3 +2:12.3
4. 12 OSTBERG 3:39:23.8 +31.3 +2:43.6
5. 7 NEUVILLE 3:39:52.3 +28.5 +3:12.1
6. 8 SORDO 3:39:53.1 +0.8 +3:12.9
7. 5 EVANS 3:42:03.9 +2:10.8 +5:23.7
8. 4 LOEB 3:45:14.9 +3:11.0 +8:34.7
9. 21 PROKOP 3:46:35.0 +1:20.1 +9:54.8
10. 3 MEEKE 3:47:35.8 +1:00.8 +10:55.6
11. 14 SOLBERG 3:48:47.6 +1:11.8 +12:07.4
12. 32 LEFEBVRE 3:49:36.7 +49.1 +12:56.5
13. 34 BREEN 3:51:50.7 +2:14.0 +15:10.5
14. 41 KREMER 3:52:03.7 +13.0 +15:23.5
15. 39 CAMILLI 3:54:36.4 +2:32.7 +17:56.2
16. 17 PROTASOV 3:55:26.2 +49.8 +18:46.0
17. 73 MARGAILLAN 3:55:29.5 +3.3 +18:49.3
18. 6 TANAK 3:56:29.5 +1:00.0 +19:49.3
19. 40 HIRSCHI 3:59:29.5 +3:00.0 +22:49.3
20. 19 RAOUX 4:04:20.9 +4:51.4 +27:40.7

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less