Motorsport

Trois questions à… Sébastien Ogier

Avant le rallye d’Italie Sardaigne

Recherche

Par

29 avril 2011 - 15:05
Trois questions à… Sébastien Ogier

Victoires au Portugal et en Jordanie… Jamais deux sans trois en Italie ?

« Cette série arrive au bon moment puisqu’elle nous a relancés dans la course au titre. Le bilan de ce début de saison est redevenu positif grâce à ces deux succès coup sur coup. Pourtant, rien n’a
véritablement changé. Nous étions performants et toujours en course pour la victoire lors des précédentes épreuves. Seule une erreur au Mexique a eu pour conséquence de nous faire perdre de gros points. Au Portugal et en Jordanie, malgré la pression de devoir faire un résultat, nous avons réussi à gagner. Nous n’avons pas changé notre approche, ni trouvé un secret. En Sardaigne, il faudra essayer de poursuivre cette belle série. »

Pneumatiques, moteur, de nouveaux paramètres viennent modifier la donne en cours de saison. Est-ce que cela change votre approche ?

« La fiabilité des Citroën DS3 WRC est un atout considérable dans un Championnat du Monde des Rallyes aussi disputé. Depuis le début de la saison, nous n’avons pas eu le moindre problème mécanique éliminatoire. Nous avons fait beaucoup d’essais pour arriver à ce niveau et le travail de toute l’équipe est à souligner. Dès maintenant, le règlement nous impose de terminer la saison avec seulement deux moteurs. Pour un pilote, ça ne change pas grand-chose. Je ne l’utiliserai pas différemment que durant les premiers rallyes… Mais peut-être que les ingénieurs seront un peu plus stressés ! Concernant les nouveaux pneumatiques Michelin, ils semblent bien plus résistants aux crevaisons et modifient un peu la manière de piloter. On peut davantage attaquer les cordes sans craindre de crever en tapant une pierre. »

Malgré son absence au calendrier du WRC, vous aviez fait le déplacement en Sardaigne la saison
dernière. Est-ce un atout pour vous ?

« Notre course fut rapidement interrompue mais j’avais pu participer aux reconnaissances. D’après Julien, mon copilote, nous n’aurons pas d’avantage particulier par rapport aux autres équipages. Seule une spéciale est conservée dans ce nouveau parcours. Nous venons de boucler une séance d’essais très positive en Sardaigne. Il était très important de pouvoir effectuer quelques tests avant de prendre le départ du rallye. La Citroën DS3 WRC ne cesse de progresser. Les ingénieurs continuent d’améliorer chaque domaine. Nous travaillons sur tous les aspects pour rendre la voiture de plus en plus performante. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less