Motorsport

Tom Kristensen croit plus que jamais au titre

7,5 points de retard sur Fässler/Lotterer/Tréluyer

Recherche

Par

24 septembre 2012 - 21:01
Tom Kristensen croit plus que (...)

Il reste trois manches du Championnat du Monde d’Endurance à Tom Kristensen pour décrocher la couronne mondiale. Vainqueur des 12 Heures de Sebring en compagnie de Allan McNish et Dindo Capello, le Danois marque le pas depuis la manche inaugurale. Pour cet antépénultième round de la saison disputé au Bahrain, Tom Kristensen et Allan McNish troqueront leur Audi R18 ultra pour une R18 e-tron quattro. Le tandem de la #2 devra devancer la voiture sœur pour retrouver la tête du championnat tout en se méfiant de la Toyota TS030 HYBRID.

« Nous avons été performants avec la R18 e-tron quattro aux 24 Heures du Mans » rappelle le Danois vainqueur de la classique mancelle à huit reprises. « La voiture a prouvé qu’elle pouvait gagner cette course d’endurance si importante dès sa première sortie. Depuis, le développement chez Audi Sport ne s’est pas arrêté. Je suis vraiment impatient de retrouver le volant de l’Audi hybride à partir de cette sixième manche. Le gros avantage de l’auto reste dans le trafic ainsi qu’à l’accélération. »

La paire Kristensen/McNish arrivera au Royaume de Bahrain avec 7,5 points de retard sur Fässler/Lotterer/Tréluyer sachant qu’il reste encore 78 points à distribuer : « Je pense qu’Allan est moi avons encore toutes nos chances pour le titre Pilotes. Nous avons connu de bonnes courses à Silverstone et au Brésil, même si les choses ne se sont pas déroulées comme prévu là-bas. Avec la R18 e-tron quattro, nous n’avons pas roulé depuis Le Mans en juin. Nous allons maintenant pouvoir accélérer aussi fort que nos concurrents. Cela contribue à la lutte pour le titre qui reste toujours très ouvert. Je peux promettre que tous les fans de notre sport peuvent s’attendre à une bataille royale et juste, et ce jusqu’à la finale. »

« Tout sera nouveau et la course de Bahrain est fondamentalement différente de toutes les autres courses » poursuit le pilote Audi. « La piste est dans le désert, ce qui fait que le sable et le vent peuvent avoir un impact particulièrement spécial. Nous attendons aussi une température très chaude. Ce sera difficile pour l’homme et la machine. En plus de cela, la majorité de la course se déroulera dans l’obscurité. Tout ceci fait que tout s’annonce encore plus attrayant dans un début de saison déjà intéressant. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less