Motorsport

Tiago Monteiro en piste dans les rues de Marrakech

Le pilote de SEAT à la conquête de points dans le WTCC

Recherche

Par Franck Drui

29 avril 2010 - 12:18
Tiago Monteiro en piste dans les (...)

Tiago Monteiro défendra ses chances et les couleurs de SEAT et de l’écurie SR-Sport le week-end prochain au Maroc pour le deuxième rendez-vous du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme FIA WTCC. L’annulation des courses mexicaines a contraint le championnat à fermer ses portes pendant près de deux mois. A l’issue des courses brésiliennes, Tiago occupe la 8ème place au classement général des pilotes et il est déterminé à marquer de nombreux points sur le circuit urbain de Marrakech tracé à proximité du centre ville historique.

"L’année dernière, ce circuit avait été l’un des moins favorables aux SEAT, mais c’était la première année que le FIA WTCC se produisait ici et nous avons recueilli des informations importantes. J’espère que nous les exploiterons au mieux mais je ne m’attends pas à un week-end facile," explique Tiago Monteiro, "Je reste confiant de pouvoir faire un bon résultat et de continuer à marquer des points. Nous trépignons après cette pause forcée qui a paru une éternité."

Cette année, le tracé long de 4,6km a reçu quelques modifications pour pouvoir accueillir le championnat FIA de Formule 2. Ces ajustements auront certainement des conséquences pour le FIA WTCC. Après l’édition 2009, c’est la deuxième année qu’un championnat du monde pose ses valises au Maroc, le précédant évènement remontant à 1958 et au championnat du monde de Formule 1.

Tiago confirme que Marrakech peut être un rendez-vous différent cette année et que la ville africaine est une étape importante pour le championnat. "Marrakech est un lieu très spécial du fait de l’emplacement du circuit dans la ville et aussi parce que le public, toujours très enthousiaste, peut apprécier des courses très disputées. Nous ne savons pas ce qui résultera des modifications apportées au tracé. Les changements ne sont pas profonds mais parfois il suffit de redessiner légèrement une courbe pour que ça fasse toute la différence dans un enchaînement crucial. Il ne faut pas oublier que c’est un tracé urbain et que la marge d’erreur est encore plus étroite qu’ailleurs."

Au Maroc, le FIA WTCC pourra compter sur un ciel peu nuageux et des températures proches de 30°C. Mais quelques averses sont attendues le jour de la qualification, le samedi.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less