Motorsport

Stéphane Lémeret sur une Ferrari AF Corse en GTE-Am

Le belge sera aux côtés de Piergiuseppe Perazzini et Marco Cioci

Recherche

Par

26 février 2011 - 14:52
Stéphane Lémeret sur une Ferrari AF (...)

Les teams peaufinent la composition de leurs équipages à l’orée de la saison 2011 de l’endurance. C’est ainsi qu’AF Corse fera courir en Le Mans Series le belge Stéphane Lemeret en catégorie GTE-Am sur une Ferrari 430 GT aux côtés de Piergiuseppe Perazzini et Marco Cioci. Stéphane Lémeret est pilote Silver. Patrick Six a rencontré son compatriote qui a des objectifs élevés pour cette saison avec AF Corse.

"Marco Cioci est un pro qui va très vite. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de me rendre compte de son gros cœur lors des 24 Heures de Dubaï. Je savais déjà qu’il y avait de grandes chances qu’on roule ensemble en LMS et il m’a fait un dépassement de dingue, alors qu’il partait juste derrière moi. Mais il devait rouler comme ça pour remonter et avec Perazzini ils ont fini 2e alors que la Ferrari GT2 était fortement pénalisée par le règlement. Marco est vraiment un super-pro super-rapide et j’ai vu les chronos de Perazzini à Dubaï, il tournait environ à une seconde de Marco. Je pense donc que nous allons former un des meilleurs équipages du GTE-Am, à égalité avec Narac-Armindo qui roulent sur une Porsche IMSA."

Quel objectif te fixes-tu à l’entame de la saison 2011 ?

"Terminer dans les deux premiers de la catégorie, afin de décrocher une invitation pour Le Mans 2012. Mais bien sûr, avec une telle équipe et de tels équipiers, je serais un peu déçu de ne finir que deuxième. Et sur un plan personnel, j’aimerais montrer à AF Corse et à Perazzini qu’ils ont raison de me faire confiance donc j’espère contribuer grandement à nos résultats, que ce soit techniquement ou en termes de vitesse et de régularité. Mon objectif est vraiment de travailler sur le long terme avec AF Corse."

Des tests sont-ils programmés avant l’ouverture de la saison ?

"Oui, nous étions ces dimanche et lundi à Estoril puis nous participons aux essais officiels LMS au Castellet. De quoi bien me caler avec l’équipe, la voiture et mes équipiers."

Participer aux 24 Heures du Mans, un rêve qui pourrait devenir réalité dès cette année ?

"Peut-être, parce que contre toute attente, AF Corse a reçu une invitation pour cette F430, ce qui leur fait 4 entrées en comptant leur LMP2 ! Perazzini est déjà sûr, donc je suppose avec Cioci mais je sais qu’un autre pilote amateur était prioritaire par rapport à moi au Mans donc je ne pense pas que ce sera pour moi. C’est un peu trop tôt."

Stéphane Lémeret était satisfait de ces premiers échanges avec le team AF Corse et ses équipers à Estoril :

"Je suis extrêmement satisfait. Cela s’est passé exactement comme je l’espérais. Nous avons cherché à définir le meilleur set-up possible en vue des qualifs et de la course que nous disputerons ici en septembre. Pour Piergiuseppe Perazzini et moi, il s’agissait de prendre confiance en la voiture, qui est très différente de celle que nous connaissions. Par rapport à 2009, la F430 des Le Mans Series a en effet beaucoup évolué, avec ses voies larges. Du coup, les pneus Michelin offrent une adhérence phénoménale et j’ai dû me forcer pour en trouver les limites. Ma voiture est celle qu’utilisaient Perez-Companc et Russo l’an dernier. Nous avons aussi leur ingénieur de 2010, ce qui est parfait cat il connaît parfaitement son sujet.

J’ai retrouvé Batti, l’ex Team Manager de GPC, mais aussi pas mal de mécaniciens de cette formation. J’ai donc été super bien accueilli. Quant à Amato Ferrari, c’est vraiment quelqu’un de charmant, aux petits soins pour tout le monde. Durant ces deux jours, il est venu me demander quatre fois si tout allait bien pour moi et si j’étais content de la manière dont les choses se passaient. Quant à mes équipiers, ils ont été vraiment sympas. Marco Cioci partage tout, car il veut qu’on soit au top. Du coup j’ai tourné à moins de trois dixièmes de lui à conditions égales, ce qui satisfait tout le monde, d’autant que j’ai pu faire quelques belles séries de tours sans faire la moindre faute. Tout se passe donc vraiment comme dans un rêve pour le moment. De plus, le team m’a convié à des essais la semaine prochaine à Imola, ce qui n’était pas prévu. Plutôt sympa comme débuts, pourvu que ça continue comme ça."

Propos recueillis par Patrick Six

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less