Motorsport

Sordo : Maintenant j’en veux plus !

"C’est fantastique de remporter cette première victoire"

Recherche

Par Olivier Ferret

25 août 2013 - 17:38
Sordo : Maintenant j'en veux plus (...)

Leaders au matin de la dernière étape du Rallye d’Allemagne, Dani Sordo et Carlos del Barrio ont été chercher à la force du poignet leur première victoire en Championnat du Monde du Rallyes. Citroën Racing remporte ainsi un treizième succès consécutif en Allemagne, le douzième dans le cadre du WRC. Grâce à la troisième place de Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen, le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team comble la majeure partie de son retard au Championnat Constructeurs.

Les règles du jeu de cette quatrième journée de compétition étaient simples. Avec seulement 8/10e d’avance sur Thierry Neuville, Dani Sordo devait attaquer sans relâche lors des deux passages dans la spéciale de Dhrontal, longue de 24,58 km. Les routes étant sèches au moment du choix des pneumatiques, tous les concurrents retenaient les Michelin Pilot Sport à gomme tendre.

Plus que jamais, tous les yeux du parc d’assistance étaient fixés sur les carrés verts et rouges, symbolisant les temps intermédiaires sur les écrans. Le début de l’ES15 était favorable à Neuville, mais Sordo produisait son effort pour l’emporter avec 2’’2 de marge. « J’ai fait une petite erreur dans les premiers kilomètres », soufflait Dani au point-stop. « C’était très glissant, avec pas mal de boue sur la fin. Je me suis appliqué et j’ai attaqué pour reprendre l’avantage, mais ce sera serré jusqu’au bout ! »

Au départ de l’ES16, qui offrait les points de bonus de la Power Stage, Dani Sordo comptait donc 3’’ de marge sur Thierry Neuville. Autant dire… pas grand-chose ! Plus rapide dans les deux premiers ‘splits’, Dani voyait son rival reprendre l’avantage à mi-spéciale. À égalité à quatre kilomètres de l’arrivée, les deux pilotes provoquaient quelques sueurs froides au parc d’assistance. C’est finalement Neuville qui craquait en partant à la faute : Dani s’imposait avec 53’’ d’avance !

« C’est fantastique de remporter cette première victoire après une bagarre aussi intense », exprimait-il avec un large sourire. « Nous n’avions pas d’autre choix que de maintenir la pression et c’est Thierry qui a été contraint de lâcher prise. La course n’avait pas spécialement bien débuté pour nous, mais nous avons travaillé tous ensemble pour progresser. Nous avons fait le plus difficile hier, mais il fallait confirmer aujourd’hui et c’est ce que nous avons fait. Cette première victoire, je l’ai, mais maintenant j’en veux plus ! »

Loin devant le quatrième, Mikko Hirvonen ne disputait pas la même course que les duettistes. Adoptant un rythme prudent dicté par les temps intermédiaires, il assurait sa troisième place jusqu’à l’arrivée. Sur le podium pour la première fois depuis le Rallye du Portugal, le Finlandais savourait l’instant : « Je suis surtout content que Dani remporte enfin sa première victoire. De tous les pilotes du WRC, c’est lui qui le méritait le plus ! Mon résultat permet à l’équipe de remonter au Championnat du Monde des Constructeurs, cela promet une fin de saison intéressante. J’irai en Australie pour gagner à mon tour ! »

« C’est une journée formidable pour toute l’équipe », concluait Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Dani a disputé tellement de courses avec nous que nous tenions tout particulièrement à lui offrir la possibilité de remporter une manche de Championnat du Monde. Ce succès permet à Citroën de maintenir son invincibilité en Allemagne et démontre également que la DS3 WRC peut aussi gagner sans Sébastien Loeb. Nous avons eu raison de ne jamais baisser les bras, et nous attaquons la dernière partie de la saison avec l’intention de défendre nos chances jusqu’au bout ! »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less