Motorsport

Solberg a du mal à suivre la cadence des équipes officielles

Le développement est rapide

Recherche

Par www.wrc.com

31 août 2011 - 15:39
Solberg a du mal à suivre la cadence (...)

Cinquième du dernier rallye d’Allemagne, Petter Solberg estime que c’est le meilleur résultat auquel il pouvait aspirer, en vertu de son statut de pilote privé se mesurant à des équipes d’usine.

Le champion du monde 2003 dispose de sa propre structure depuis le retrait du championnat du monde de Subaru, à la fin de la saison 2008.

Même s’il a signé plusieurs victoires de spéciale et mené quelques rallyes cette année, Solberg a vu les équipes d’usine – Citroën, Ford et MINI – élever la cadence dernièrement et a eu plus de mal à suivre.

“C’était le premier rallye asphalte avec la Citroën DS3 WRC alors je suis plus ou moins à la place à laquelle je m’attendais, en tant que meilleur privé face aux voitures officielles », a-t-il expliqué. « Les machines officielles ont rapidement progressé sur les derniers rallyes. C’est encore plus flatteur pour nous, en tant qu’équipe privée, de réussir à maintenir le même rythme. »

En Allemagne, Solberg s’est consolé avec le dernier point de bonus de la Power Stage.

« C’était vraiment bien de marquer un point de bonus, en battant Jari-Matti de quatre centièmes de seconde. Mais l’Allemagne a été comme la Finlande, nous aurions dû être sur le podium. Le développement des constructeurs est tellement rapide, maintenant, que c’est difficile. Nous devons juste continuer à attaquer, continuer à nous battre et espérer que nous serons à nouveau dans le rythme sur le prochain rallye », a-t-il ajouté.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less