Motorsport

Situation tendue au sein du championnat du monde

Les équipes et le promoteur de la discipline se font la guerre !

Recherche

Par

24 janvier 2014 - 07:20
Situation tendue au sein du championnat

Les équipes WRC ont formulé la demande au promoteur de la discipline d’améliorer la visibilité du championnat du monde au plus vite. Les progrès entre 2013 et 2014 ne sont pas ceux escomptés par les constructeurs engagés.

Les équipes ont par ailleurs refusé au promoteur d’installer des caméras dans le parc fermé sur le rallye du Monte Carlo. Selon elles, la nature tardive de cette initiative et surtout les implications légales et juridiques d’une telle pratique ne permettent pas d’accepter des caméras qui filment en continu.

Les caméras sont en effet au cœur des projets de la société de promotion qui désirait offrir une couverture en direct du parc d’assistance 24h sur 24. Mais c’était sans compter sur le refus catégorique des équipes, comme l’explique Yves Matton, le directeur de Citroën Racing.

« Nous devons respecter la vie privée, » a expliqué le Belge. « Nous acceptons la présence des caméras quand les voitures sont au service, mais pas toute la journée. Il y a des lois à l’intérieur au sein de notre société. Les personnes qui travaillent pour nous se demanderont pourquoi est-ce que nous mettons des caméras à ces endroits. »

« Nous ne sommes pas fondamentalement contre, mais la demande de placer ces caméras a été formulée deux jours avant le rallye et nous devions avoir l’accord de tout le monde avant de les placer, » a justifié Yves Matton.

Quant à Jost Capito, il se pose des questions quant aux résultats quasi inexistants du promoteur en ce qui concerne l’amélioration de la visibilité du championnat : « Je ne vois pas vraiment de progrès. Nous ne sommes au courant de rien, c’est peut-être un problème de communication ? »

« Nous avons demandé la liste des télé- et radiodiffuseurs pour l’année et nous n’avons pas eu de réponse, sauf pour le Royaume-Uni. Nous savons également ce qu’il se passe en Allemagne parce que nous nous en occupons personnellement, » a précisé le patron de Volkswagen Motorsport.

Du côté du promoteur, on explique faire le maximum. « Mais cela coûte des millions d’Euro pour obtenir une couverture en direct à la télévision à l’année, » a argumenté Oliver Cielsa.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less