Motorsport

Silverstone : 54 autos attendues pour un meeting décisif !

La bataille pour la victoire mettra une nouvelle fois aux prises Peugeot et Audi

Recherche

Par

15 août 2011 - 11:34
Silverstone : 54 autos attendues (...)

A moins de un mois du cinquième round de l’International Le Mans Cup de Silverstone, la liste des engagés fait état pour le moment de 54 autos réparties de la sorte : 12 LMP1, 12 LMP2, 5 LMPC, 15 GTE-Pro et 10 GTE-Am. Rappelons que la manche britannique mêlera une nouvelle fois ILMC et Le Mans Series, avec un meeting décisif dans les deux séries pour l’obtention du titre. S’il ne restera plus qu’une seule course à disputer en Le Mans Series (Estoril), on reverra toutefois encore les concurrents de l’ILMC à deux reprises (Road Atlanta et Zhuhai).

Dans la catégorie reine, la bataille pour la victoire mettra une nouvelle fois aux prises Peugeot et Audi, avec deux autos dans chaque camp. Davidson/Bourdais se partageront le baquet de la Peugeot 908 n°7, tandis que Montagny/Sarrazin en découdront sur la n°8. Souhaitons que Anthony Davidson soit remis de sa fracture de la clavicule, après sa chute en vélo. Comme à Imola, Audi Sport Team Joest fera une nouvelle fois confiance à Fässler/Bernhard et Kristensen/McNish. Dans la course au titre Constructeurs, Peugeot mène la danse avec 132 points, contre 89 à Audi et... 0 à Aston Martin, qui ressortira sa Lola Aston Martin pour l’occasion. La Peugeot 908 HDi FAP du Team ORECA-Matmut figure sur la liste des engagés avec Nicolas Lapierre.

Les « Essence » se feront une course dans la course, sans Quifel ASM Team, l’équipe portugaise ayant décidé de mettre un terme à sa saison, en raison du manque de performance de sa Zytek 09SC. Les deux Lola-Toyota B10/60 du Rebellion Racing trouveront sur leur route les deux montures du OAK Racing. L’équipe de Alexandre Pesci pourra compter sur ses belles prestations du Mans et de Imola pour poursuivre sa marche en avant, mais ne doutons pas une seconde que la paire Moreau/Ragues va vouloir rattraper le temps perdu et terminer enfin une course, sachant que Matthieu Lahaye pourrait bien faire son retour dans l’auto. Les derniers essais effectués sur le Circuit Bugatti ont donné entière satisfaction aux pilotes. Sur la seconde auto du team sarthois, seul Jacques Nicolet est confirmé. Défait en Italie, Pescarolo Team Autovision aura à cœur de renouer avec la victoire, et pourra s’appuyer sur son trio Collard/Jousse/Tinseau. Mik Corse fera rouler sa Zytek pour Cortes/Geri/Piccini. Au championnat Le Mans Series, Collard/Jousse/Tinseau sont en tête avec 28 points, soit 3 de mieux que Jani/Prost et Belicchi/Boullion. Seuls ces trois équipages sont en lice pour le titre.

En LMP2, ils sont encore cinq équipages à pouvoir rafler la couronne Le Mans Series en fin de saison. Pour le moment, avantage à Ojjeh/Kimber-Smith qui au volant de la Zytek-Nissan du Greaves Motorsport sont toujours aux avant-postes avec deux victoires, sans oublier celle du Mans. Une fois de plus, Olivier Lombard sera le troisième homme, mais le jeune pilote n’a pas débuté la saison avec Greaves Motorsport, ce qui l’exclut personnellement du titre. A seulement cinq longueurs se trouve le trio du Strakka Racing avec Kane/Watts/Leventis. Auteur d’une belle saison, le Boutsen Energy Racing pourra s’appuyer sur De Crem/Kraihamer pour mettre la ORECA 03 sur la plus haute marche du podium après la seconde place décrochée à Spa dans la série. Victorieux dans les Ardennes belges, TDS Racing (ORECA 03) compte bien renouer avec la tête, Beche/Thiriet/Firth n’étant qu’à 7 unités des leaders du championnat. Pour ses débuts en Endurance, La Lola B11/40 du Pecom Racing de Perez-Companc/Russo/Kaffer est toujours là malgré un score vierge en Belgique. Il faudra toutefois terminer le plus haut possible dans le classement pour espérer garder une infime chance de titre, le trio ne comptant que 1 petit point de retard sur l’équipage du TDS Racing. Race Performance (ORECA 03), RLR (MG Lola), Extreme Limite AM Paris (Norma-Judd) feront tout pour s’immiscer dans la lutte pour les positions de tête. Champion en titre, RML (HPD ARX-01d) est pour sa part hors du coup pour garder sa couronne.

Du côté des engagés International Le Mans Cup, OAK Racing (OAK-Pescarolo) et Signatech-Nissan (ORECA 03) en découdront avec les débuts de la HPD ARX-01g du Level 5 Motorsports de Bouchut/Barbosa/Tucker. Au championnat, le team de Philippe Sinault est solidement installé aux commandes avec 62 points, contre 42 à Level 5 Motorsports et 34 à OAK Racing.

Après deux victoires (Castellet, Spa), Pegasus Racing a subi sa première défaite de l’année en LMPC, mais Schell/Schultis/Simon gardent la tête du championnat. Le trio du Genoa Racing (Zugel/Julian/Petersen) suit à 8 longueurs, mais la liste des engagés fait état de Mitchell.Grogor/Kronfli dans le baquet de l’auto à Silverstone, ce qui paraît surprenant en vue de la course au titre. Rappelons que l’équipage est celui prévu dans le projet londonien. Sur ses terres, Neil Garner Motorsport voudra faire oublier sa non-participation à la manche de Imola. Victorieux en Italie, JMB Racing tentera la passe de deux avec un équipage qui reste à être déterminé. Hope Racing sera aussi de la partie.

Le plateau GTE-Pro fait dans la stabilité avec AF Corse, BMW Motorsport, Luxury Racing, Lotus Jetalliance, JMW Motorsport, Jota AMR, Hankook Team Farnbacher, Team Felbermayr-Proton, ProSpeed Competition et IMSA Performance-Matmut. Notons la présence d’une Ferrari F458 Italia pour le Kessel Racing, confiée à Peter/Broniszewski. Le seul changement dans les pilotes est l’arrivée de Nicolas Marroc chez Luxury Racing, en compagnie de Beltoise/Jakubowski. Les deux équipages AF Corse dominent de la tête et des épaules le championnat Le Mans Series, puisque Bruni/Fisichella totalisent 44 points, devant Melo/Vilander (26). Simonsen/Farnbacher comptent 25 points, soit trois de mieux que Bell/Walker. Les champions en titre (Lieb/Lietz) n’ont que 16 points. AF Corse est aussi en tête de l’ILMC avec 68 points, mais BMW Motorsport est en embuscade à seulement 6 points. Souhaitons que la pause estivale ait été bénéfique aux Lotus Evora qui évolueront quasiment à domicile.

Stabilité également en GTE-Am, avec le retour de l’Aston Martin Vantage du Gulf Middle East AMR de Giroix/Goethe/Wainwright. Larbre Compétition (Corvette C6), Krohn Racing (Ferrari F430), AF Corse (Ferrari F430), IMSA Performance-Matmut (Porsche 911 GT3-RSR), Proton Competition(Porsche 911 GT3-RSR), CRS Racing (Ferrari F430). Avant le meeting britannique, Armindo/Narac (IMSA Performance-Matmut) sont aux commandes de la catégorie, mais rien n’est joué puisque Lémeret/Cioci/Perazzini (AF Corse) ne comptent que deux points de retard. Larbre Compétition est pour sa part en tête au classement ILMC, assez largement d’ailleurs. Le Krohn Racing est à près de 30 points derrière.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less