Motorsport

Sibiu - ES 3, 4 et 5 : Mikkelsen, Mikkelsen et … Porcisteanu

Près de 2 minutes d’avance au général pour le Norvégien

Recherche

Par

20 juillet 2012 - 21:02
Sibiu - ES 3, 4 et 5 : Mikkelsen, (...)

Spéciale 3 – Dobârca 2 (7.30 kilomètres)

Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia S2000) continue de survoler les débats en reportant un troisième scratch en autant de spéciales. Derrière lui, on retrouve Patrik Flodin avec sa Ford Fiesta S2000 du Petter Solberg Engineering. Le Finlandais s’est avéré être plus lent de 3.6 secondes que le vainqueur du deuxième passage à Dobârca, alors que c’est le vétéran François Delecour qui termine au troisième rang.

"Mikkelsen est très rapide, son temps est absolument incroyable," a déclaré le Français, qui pilote une Peugeot 207 S2000 aux couleurs de la Roumanie. Le leader a pour sa part expliqué avoir changé le différentiel de sa Fabia lors de l’assistance, pour améliorer son confort de pilotage. "La voiture est meilleure dans les portions lentes, je pense que c’était la bonne décision," a-t-il expliqué.

Spéciale 4 – Crinti 2 (28.70 kilomètres)

Des nuages de poussière ont posé quelques problèmes aux concurrents sur les routes de Crinti, quatrième spéciale du rallye 2012 de Sibiu. Le leader, Mikkelsen, a soulevé de la poussière lors de son passage avec sa Skoda Fabia S2000, et celle-ci n’est pas retombée en raison d’un faible vent. Cela a eu pour conséquence de limiter la visibilité des autres équipages.

Mikkelsen s’est donc une fois de plus imposé, mais avec cette fois près de 40 secondes (!) d’avance sur l’Allemand Sepp Wiegand. Le pilote Skoda Auto Deutschland a pour sa part devancé Patrik Flodin, relégué à plus d’une minute du leader norvégien.

"Il y avait de la poussière partout dans la forêt, et on ne pouvait vraiment rien voir. C’était fou, et surtout très difficile," a déclaré Wiegand. Mais l’Allemand n’a pas fait une mauvaise opération, puisqu’il a moins perdu que ses concurrents et prend la deuxième place du général.

Les pilotes partant derrière Mikkelsen étaient unanimes pour dire que les conditions étaient dantesques : "Il y avait tellement de poussière qu’il était impossible de voir quelques chose. On devrait partir à 3 minutes d’intervalle. C’est trop dangereux."

Gergely Szabó, qui était deuxième au général avant ce coup de théâtre, se retrouve au quatrième rang suit aux conditions et une crevaison survenue à environ 8 kilomètres de l’arrivée.

Spéciale 5 – Super Spéciale 1 (1.9 kilomètre)

Le pilote local, Valentin Porcisteanu, a réussi un joli coup lors du premier passage dans la super spéciale de 1.9 kilomètres tracé dans la périphérie de Sibiu. Il a réussi à s’accrocher à Mikkelsen et les deux hommes se partagent le scratch de l’épreuve. Mikkelsen continue donc sur sa lancée (5 scratchs en 5 spéciales), mais doit cette fois-ci partager les honneurs avec la Mitsubishi Lancer Evo X du Roumain, qui a ravi les spectateurs locaux.

Au général, Mikkelsen mène facilement le classement général avec sa Fabia S2000. Il possède 1 minute 58 secondes d’avance sur la voiture sœur de Wiegand alors que François Delecour, relégué à plus de 2 minutes, est pour l’instant troisième du général avant les spéciales de nuit.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less