Motorsport

Shanghai, Libres 3 : Toyota donne une nouvelle fois le ton

En bonne position avant les qualifs

Recherche

Par Olivier Ferret

27 octobre 2012 - 05:02
Shanghai, Libres 3 : Toyota donne (...)

Le jour se lève sur le circuit international de Shanghai, qui se réveille sous un ciel couvert et une humidité palpable collante. Si la température de l’ait n’atteint que 20 degrés, l’humidité s’élève à 88% et la moiteur implique une piste humide par endroit pendant la troisième et dernière séance d’essais libres des 6 Heures de Shanghai.

Les conditions piégeuses n’ont pas empêché Alex Wurz, au volant de la Toyota TS030 Hybrid n°7 de hausser le rythme avec un tour en 1’48’’949, soit le tour le plus rapide de toutes les séances d’essais de l’ultime manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. L’Autrichien a expliqué à son équipe que les conditions s’amélioraient vers la fin de la dernière session d’essais libres. Dans le sillage de la Toyota, on trouve les deux Audi R18 e-tron quattro d’Allan McNish avec un chrono d’1’50’’597 et d’André Lotterer avec un temps d’1’51’’917, qui ont toutes deux fait une simulation de tour de qualification avec un nouveau jeu de pneumatiques juste avant le drapeau à damier.

L’écurie Strakka Racing, comme beaucoup d’autres concurrents, n’a bouclé que quelques tours, mais est sortie à quelques minutes de la fin de la session pour signer le meilleur tour des écuries privées LMP1. Le pilote britannique Danny Watts a devancé la Pescarolo-Honda n°15 d’OAK Racing et la Lola-Toyota n°13 de Rebellion Racing. Son chrono d’1’53’’476 était près de deux secondes plus rapide que celui de Takuma Sato (1’55’’740). Les chronos n’étaient toutefois pas forcément représentatifs car les conditions changeaient constamment pendant la séance et Takuma Sato est resté un certain temps au sommet avant que les écuries usine ne prennent la piste.

En LMP2, Olivier Pla et la Morgan-Nissan n°24 d’OAK Racing ont imprimé le rythme avec un meilleur tour en 1’56’’295, soit sept dixièmes de mieux que Stéphane Sarrazin dans la HPD ARX 03b n°44 de Starworks Motorsports. L’écurie argentine PeCom Racing, troisième, échoue à une seconde.

Les Ferraris 458 Italia de l’écurie AF Corse, dirigée par Amato Ferrari, n’ont bouclé que quelques tours, contrairement à leurs rivales d’Aston Martin et de Porsche, mais c’est Richard Lietz qui a eu le dernier mot avec la Porsche 911 RSR n°77 de Team Felbermayr-Proton. Son chrono de 2’06’’332 était plus rapide de cinq dixièmes que celui de Darren Turner et de la Vantage V8 n°97 d’Aston Martin Racing et deux secondes par rapport à celui de la Ferrari n°71 d’Andrea Bertolini.

L’escadrille allemande a aussi dominé la catégorie LMGTE Am puisque le trio Christian Ried, Paolo Ruberti et Gianluca Roda a signé un tour en 2’10’’540. La Porsche n°55 de JWA-Avila, qui accueille ce weekend le jeune espoir britannique Matt Bell, a finalement progressé et a terminé la session à la deuxième place, suivie par la Corvette n°50 de Larbre Compétition. Les concurrents de cette catégorie, dont les équipages sont majoritairement composés de gentlemen drivers, ont bouclé peu de tours pour éviter d’endommager les voitures sur un circuit glissant avant les séances qualificatives de cet après-midi.

Les 28 voitures reprendront la piste cet après-midi pour une séance qualificative de 20 minutes chacune. Les voitures de la catégorie LMGTE Pro et Am s’envoleront à 13 h 25, suivies par les LMP1 et les LMP2 à 13 h 55.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less