Motorsport

Sébastien Ogier va chercher les points

Rallye d’Espagne - Jour 2

Recherche

Par Franck D.

23 octobre 2010 - 20:08
Sébastien Ogier va chercher les (...)

Partis en deuxième position du Rallye d’Espagne ce matin, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont perdu quinze minutes lors d’une touchette durant la deuxième spéciale du jour. Toujours en course, l’équipage du Citroën Junior Team vise désormais un top 10, ce qui lui permettrait de défendre sa deuxième place du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA.

Après une première journée sur terre, le rallye d’Espagne se poursuivait sur l’asphalte catalan. Deuxièmes à moins de quatre secondes de Sébastien Loeb et Daniel Elena, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia débutaient parfaitement cette deuxième journée. Dans Santa Martina 1, la Citroën C4 WRC du Citroën Junior Team réalisait le deuxième chrono, confortant sa position au classement général.

Sébastien et Julien semblaient bien partis pour réaliser le meilleur temps dans La Mussara 1 (ES8). « Nous étions sur un bon rythme, avec des temps partiels très encourageants », expliquait le pilote de la C4 WRC n°7. « Peu avant l’arrivée, j’ai mal compris une note qui indiquait que le virage se refermait. Je suis rentré trop vite et la voiture est allée taper la barrière de sécurité à l’extérieur. La biellette de pince arrière droite s’est cassée. Nous avons dû nous arrêter pour la remplacer. »

L’équipage changeait la pièce en moins de quinze minutes avant de repartir vers le chrono suivant.

Prévenus de l’incident, le Citroën Junior Team évaluait les conséquences. « Il était nécessaire de préparer l’assistance selon les dégâts occasionnés », commentait alors Clément Mitchell, ingénieur de la C4 WRC de l’équipage français. « Avec une spéciale entière à disputer dans ces conditions, certaines pièces de la transmission pouvaient subir une usure inhabituelle. Dans le pire des scénarios, nous aurions pu être amenés à monter la boîte de vitesses prévue pour la terre. Heureusement, les dégâts n’étaient pas très importants. Durant l’assistance de trente minutes, nous avons pu réparer pour que Sébastien puisse repartir sur une C4 WRC dans sa configuration optimale. »

Tombés au dix-septième rang, Sébastien et Julien tentaient de remonter durant la seconde boucle. En 63 kilomètres, ils se replaçaient déjà en quatorzième position.

« Je ne regrette pas d’avoir attaqué ce matin », confiait Sébastien. « Je voulais essayer de suivre le rythme de Sébastien Loeb sur asphalte. Nous nous battions avec lui et nous faisions de très bons temps intermédiaires. C’est dommage car nous perdons des points au championnat, mais je préfère attaquer, quitte à prendre davantage de risques. Demain, il faudra continuer à rouler avec l’objectif de reprendre 2’’5 au kilomètre au pilote classé dixième. Nous ferons le point après le premier passage dans la longue spéciale pour voir si cet objectif est réaliste... »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less