Motorsport

Sébastien Loeb : Le Mans est l’évolution logique de l’équipe

"C’est pour moi un retour sur le grand Circuit des 24 Heures"

Recherche

Par

3 juin 2012 - 14:37
Sébastien Loeb : Le Mans est l’évolution

Le Sébastien Loeb Racing vient de faire connaissance avec le grand Circuit des 24 Heures du Mans. Le trio de la ORECA 03 #19 composé de Sébastien Loeb, Nicolas Marroc et Jean-Karl Vernay s’est classé 22ème de la demi-journée (9h/13h) avec un très beau 3.44.538 mn.

L’octuple Champion du Monde WRC a pris beaucoup de plaisir durant son roulage : « C’est pour moi un retour sur le grand Circuit des 24 Heures du Mans car ma dernière apparition remonte à 2006 et il a fallu retrouver les bons points de corde. Je fais mes débuts au volant d’une LMP2, sachant que je n’ai effectué qu’une courte séance d’essais en début de semaine dernière à Magny-Cours. Les sensations sont sympas et je n’ai pas pris le moindre risque. J’ai dû me réhabituer à la piste mancelle. Je suis satisfait de mon roulage, tout comme le travail de toute l’équipe. »

Le team co-dirigé par Sébastien Loeb et Dominique Heintz est là pour préparer 2013, ce que rappelle Seb : « L’objectif est d’emmagasiner un maximum d’informations en vue de prendre part aux 24 Heures du Mans 2013. C’est la seule fois de l’année où nous pouvons rouler sur ce tracé. Vu que l’équipe roule en European Le Mans Series, nous n’avons pas voulu rater cette opportunité. Nico (Minassian) et Steph (Sarrazin) étant engagés dans d’autres équipes au Mans, il restait deux places et je me suis glissé dans le baquet. Nico (Marroc) est avec nous le reste de la saison et Jean-Karl (Vernay) roule pour l’équipe en Porsche Matmut Carrera Cup. »

De là à le voir en piste dans un an au départ de la classique mancelle avec sa propre structure : « Le Mans est l’évolution logique de l’équipe. Cette saison, nous sommes engagés sur plusieurs fronts et Dominique (Heintz) gère le quotidien. Pour le moment, tout se passe pour le mieux. Aujourd’hui je suis là plus en tant que pilote même si je regarde ce qui se passe autour. Je ne suis pas frustré de ne pas rouler au Mans cette année. Nous sommes déjà très contents d’être ici. Si l’objectif est que l’équipe soit au départ en 2013, rien ne dit que je ferai partie des pilotes. Je n’ai pas une grosse expérience en Endurance et nous sommes là pour travailler tous ensemble. Ce qui est positif, c’est que nous avons les mêmes impressions sur l’auto. Tout le monde tient à faire les choses du mieux possible. Rien n’est décidé quant à ma reconversion et il faut déjà faire fonctionner le team. Rouler en circuit après le rallye, sans doute... mais rien ne dit que ce sera en Endurance. Comme je l’ai dit, l’équipe tient à disputer les 24 Heures du Mans. En attendant, nous sommes présents en Cup’ car tout le monde a la même auto et c’est une formule révélatrice de jeunes talents. Nous avions aussi envie d’être présent en GT Tour. »

Dominique Heintz est tout aussi ravi d’être ici : « C’est pour nous une grande émotion d’être présent ici avec le team. Il ne faut pas oublier qu’il y a encore 6 mois, rien n’existait. Je tiens à tirer un grand coup de chapeau à tout le monde. Tout n’est pas parfait, mais nous préparons l’avenir. Les bases sont bonnes. Le puzzle s’assemble petit à petit. Rouler aujourd’hui va nous permettre d’être plus affûtés et les pilotes ne recherchent pas la performance. Il ne faut pas se fixer d’objectifs à atteindre absolument. Être au Mans le plus rapidement possible est ce que nous voulons, mais cela ne se fera pas tout seul car il va falloir trouver les partenaires. »

Nicolas Marroc a été le premier des trois pilotes à prendre la piste ce matin : « Ce n’était pas évident car la pluie est arrivée à plusieurs endroits du circuit et vu que ce n’est pas un tracé permanent, il a fallu faire très attention et jouer la prudence. Nous sommes compétitifs d’entrée et nous allons dans la bonne direction. »

Quant à « JK », il a bouclé ses dix tours l’an passé lorsqu’il roulait sur la Peugeot 908 en tant que pilote de réserve du Team Peugeot Total : « Cette année je roule en berline sur une Porsche, ce qui fait qu’il a fallu que je retrouve mes repères au volant d’un prototype. C’est un vrai plaisir pour moi que d’être ici avec le Sébastien Loeb Racing. Comme Seb l’a dit, nous tenons à emmagasiner un maximum d’expérience en vue de 2013. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less