S-WRC : Brynildsen mène en France

Rallye de France - Jour 1

Recherche

Par www.wrc.com

1er octobre 2010 - 22:11
S-WRC : Brynildsen mène en France

Brynildsen possède une légère avance dans la catégorie du S-WRC, après avoir terminé les huit spéciales du vendredi 4.6 secondes plus vite que le pilote de la Skoda Fabia Patrick Sandell.

Le jeune Norvégien a reconnu avoir perdu 25 secondes après être sorti trop large dans la dans un virage à droite de la deuxième spéciale, où il a heurté ensuite une barrière sur le côté arrière gauche. Il est également parti en tête à queue dans la troisième spéciale et a dû faire demi-tour pour revenir dans la bonne direction. Mais son après-midi s’est mieux déroulé, même s’il n’a pas pu empêcher le retour de Sandell.

« J’étais un peu trop lent au début mais ça a été un bon après-midi pour moi, et je suis désormais très proche d’Eyvind », a commenté Sandell, qui a perdu du temps dans la quatrième spéciale lorsque ses freins ont lâché à cinq kilomètres de l’arrivée. « Il reste encore des choses à venir pour demain. »

Michal Kosciuszko complète un podium entièrement aux couleurs de Skoda. Il a survécu à un tête à queue survenu dans une épingle de la troisième spéciale. Le Polonais devance Jari Ketomaa de 5.2 secondes. Le Finlandais peut remporter le premier titre du S-WRC s’il remporte le Rallye de France et le Rallye de Grande-Bretagne qui sera disputé mi-novembre.

À part deux courtes spéciales d’entraînement effectuées avant le départ, les spéciales du vendredi étaient la première occasion pour le Finlandais de piloter une voiture de rallye sur asphalte. « C’est difficile car vous savez exactement où placer la voiture sur de la terre, où freiner, ce genre de choses qui ne sont pas les mêmes sur l’asphalte », a déclaré le Finlandais. « Je sais que j’ai une très bonne voiture mais je n’ai pas assez d’expérience pour vraiment attaquer. Je suis plutôt prudent. »

Cette journée a été frustrante pour les deux leaders Xevi Pons et Martin Prokop. L’Espagnol a regretté avoir été trop prudent ce matin. Il est actuellement cinquième sur sa Ford Fiesta à l’issue de la journée.

Mais au moins, il s’en sort bien mieux que Prokop, qui a rencontré un problème sur la direction assistée de sa Fiesta dès la première spéciale. Sans les pièces nécessaires pour réparer le problème à l’assistance de Mulhouse, Prokop a dû parcourir toute l’étape sans direction assistée. Il est à plus de cinq minutes du leader.

« Je suis fort, mais pas autant. Cette étape a été très dure », a reconnu Prokop, qui occupe une lointaine sixième place. « La voiture voulait aller tout droit dans les virages. Je pense avoir perdu le Championnat aujourd’hui. C’est vraiment très mauvais. » Comme si cela n’était pas suffisant, Prokop et son copilote Jan Tomanek ont tous les deux perdus un pari fait avec leurs mécaniciens. Ils devaient se laisser pousser la barbe s’il ne remportait pas un rallye disputé le mois dernier en République Tchèque. En réalité, ils n’y ont finalement même pas participé.

L’Andorran Albert Llovera est septième au volant de son Abarth Grande Punto, alors que Bernardo Sousa et les wildcards Jan-Sébastien Vigion et Julien Morin ont tous les trois rencontrés des problèmes dans cette étape.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos