Motorsport

Robert Kubica premier leader en WRC 2

Le Polonais s’est adjugé les deux chronos du jour

Recherche

Par www.wrc.com

22 août 2013 - 23:31
Robert Kubica premier leader en WRC (...)

Robert Kubica a été le plus rapide des deux premières spéciales du Rallye d’Allemagne. Avec sa Citroën DS3 RRC, il occupe la tête de la catégorie avec 14.9 secondes d’avance.

Au volant de sa Ford Fiesta R5, Elfyn Evans a terminé deuxième lors des deux secteurs chronométrés. Le jeune Gallois possède 8.3s d’avance sur Sepp Wiegand sur sa Skoda Fabia S2000.

« Nous avons dû nous battre avec la voiture dans les montées », a expliqué Kubica. «  Peut-être que c’est à cause des routes larges mais j’avais l’impression d’être lent en réaccélérant. Je dois m’habituer à cela et cela me rappelle la F1. »

Evans n’a pas connu de problème tandis que Wiegand avait l’impression qu’il avait cassé sa transmission ou son différentiel dans l’ES2. «  J’avais une sensation étrange sur le coté droit de la voiture. Quand je freine, la voiture part sur le coté à chaque fois », a détaillé le pilote allemand.

Son compatriote Armin Kremer est quatrième avec une Ford Fiesta RRC, à 39,8s secondes de la tête, suivi de Subhan Aksa et Hayden Paddon qui complètent le top 6.

Paddon a perdu 90s dans l’ES1 à cause d’un problème de direction assistée sur sa Skoda Fabia après seulement 2km. « Il s’est avéré que c’est la courroie d’alternateur », a commenté le Néo-Zélandais. « Nous avons changé après la spéciale et c’était bon. C’est frustrant mais en Finlande, nous avions perdu plus de temps et nous avons finalement terminé sur le podium. »

Eyvind Brynildsen est septième mais le Norvégien semblait choqué suite à un incident effrayant près de l’arrivée de l’ES2.

« Je suis très chanceux », a-t-il dit. «  J’étais à fond au limiteur dans une section en descente quand j’ai voulu freiner et que l’accélérateur est resté bloqué. Je ne pouvais pas prendre le virage à cette vitesse et il y avait un mur en face de moi. C’était effrayant. »

Il a réussi à éteindre le moteur avant le virage. Et même si la Fiesta R5 a touché le mur, les dommages n’ont pas été trop importants. Après avoir redémarré la voiture, Brynildsen a continué à perdre du temps, environ 90 secondes.

Robert Barrable a abandonné avec sa Fiesta R5 dans la première spéciale après être sorti de la route. Dans l’accident, il a endommagé le radiateur et Barrable a préféré s’arrêter pour éviter d’abimer le moteur.

Karl Kruuda a été contraint à l’abandon après un incident bizarre au départ à Cologne. Sa Fiesta R5 est tombée du podium, cassant un bras de contrôle. L’Estonien a essayé de réparer mais sans succès.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less