Motorsport

Retour aux affaires pour Hyundai Motorsport au Tour de Corse

Trois Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération au départ

Recherche

Par Olivier Ferret

26 septembre 2016 - 15:25
Retour aux affaires pour Hyundai (...)

Hyundai Motorsport retrouve la compétition en fin de semaine pour la dixième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes FIA 2016 (WRC), à l’occasion du Tour de Corse.
Pour Hyundai Motorsport, cette manche représente une étape importante avec l’engagement de trois Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération et les débuts en Championnat du Monde de trois Hyundai i20 R5 Nouvelle Génération.

L’équipe a déjà conquis deux victoires en Argentine et en Sardaigne depuis le début de la saison. Cinq autres podiums s’ajoutent à cette série (Monte-Carlo, Suède, Pologne et deux en Allemagne). Les trois équipages engagés en Corse à bord des Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération tenteront de suivre cette tendance.

Après un double podium à domicile en Allemagne au mois d’août, Thierry Neuville / Nicolas Gilsoul et Dani Sordo / Marc Martí seront encore alignés avec les Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération n°3 et n°4. Hayden Paddon et John Kennard seront à bord de la Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération n°20 de Hyundai Mobis World Rally Team.

Absent du calendrier depuis 2008, le Tour de Corse avait fait son retour en Championnat du Monde des Rallyes la saison dernière. De fortes pluies avaient entrainé l’annulation de deux spéciales. Pour cette édition 2016, Bastia remplace Corte comme base du rallye. La ville d’Ajaccio accueillera la cérémonie de départ et la Power Stage se déroulera à Porto-Vecchio.
Le parcours a également subi une profonde mise à jour. 70 % des spéciales sont nouvelles et la distance totale est allongée de 20 %. Malgré un programme de seulement dix spéciales – le plus faible nombre de la saison – le Tour de Corse est la deuxième plus longue épreuve du calendrier avec 390,92 km chronométrés, juste derrière le Rallye du Mexique. Les routes étroites et sinueuses, les paysages spectaculaires de l’Île de Beauté et l’asphalte abrasif sont souvent résumés par une appellation historique : le « Rallye des 10 000 virages ».

Michel Nandan, Team Principal : « Nous avons eu une longue pause entre deux rallyes , mais nous avons été occupés à préparer le Tour de Corse. Ce sera un évènement majeur pour Hyundai Motorsport. En plus de nos trois Hyundai i20 WRC No uvelle Génération, nous ferons débuter la Hyundai i20 R5 Nouvelle Génération en Championnat d u Monde. C’est une étape importante pour notre entreprise et la preuve de notre ambition au niveau mondial. Au sujet du WRC, nous avons montré que notre Hyundai i20 WRC Nouvelle Génératio n avait le potentiel de monter sur le podium sur une grande variété de surfaces. Un podium suppl émentaire demeure notre objectif. Nous avions nos trois voitures dans le top 5 en Allemagne, dont deux sur le podium. Un résultat comme celui-ci est dans nos capacités. Le Tour de Corse est un rallye fantastique, historique et qui inspire le respect. Espérons juste que la pluie nous laisse tranquilles cette année ! »

Thierry Neuville et son copilote Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération n°3) se sont montrés compétitifs sur les derniers rallyes. Depuis leur victoire en Sardaigne en juin, ils n’ont plus quitté le top 4 de chaque manche disputée, avec un podium à l’arrivée du Rallye d’Allemagne. Le Belge occupe actuellement la quatrième place du classement des pilotes avec 94 points.

Thierry Neuville : « J’aime la Corse. Ce rallye me rappelle d’excellen ts souvenirs, car je l’ai gagné il y a quelques années en IRC. La saison dernière, c’était un peu différent. Les conditions très spéciales on t rendu la course difficile. Notre intention est d’al ler chercher un bon résultat. Je me sens très bien dans la Hyundai i20 WRC et je pense que nous pouvon s nous battre aux avant-postes. Certains chronos sont nouveaux par rapport à l’année dernièr e. Nous devrons travailler sur nos notes. Les paysages sont fabuleux et c’est une épreuve géniale lorsque tout se passe bien. Je suis impatient d’être au départ. »

Dani Sordo et Marc Martí (Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération n°4) ont signé leur premier podium de la saison en Allemagne. Le duo espagnol vise un week-end compétitif en Corse pour préparer leur épreuve à domicile qui suivra deux semaines plus tard.

Dani Sordo : « Il était important, pour Marc et moi, de terminer sur le podium en Allemagne. Nous avons signé beaucoup de bons résultats cette année, mais trop souvent au pied du podium. C’était un moment spécial de monter sur le podium de l’épreuve à domicile de l’équipe. Nous nous préparons désormais à disputer notre propre rallye national e n Espagne. Mais, avant cela, nous allons faire face au défi du Toru de Corse. J’aime beaucoup cette manche. Il y a de belles spéciales dans les montagnes et beaucoup de virages magnifiques. C’est un asphalte très différent de l’Allemagne et nous verrons ce que donnera la météo. Je suis très motivé et je ne veux rien d’autre qu’un podium. »

Hayden Paddon et John Kennard avaient terminé dans le top 5 de leur première participation en Corse en 2015. Les Kiwis chercheront à progresser encore un peu plus sur asphalte après leur cinquième place en Allemagne. Paddon est troisième du Championnat du Monde et visera un premier podium depuis le Rallye de Pologne.

Hayden Paddon : « Le Tour de Corse possède une grande histoire. C’e st le Rallye des 10 000 Virages, mais il y en a bien plus que ça. Les routes sont ét roites, sinueuses et très compliquées. Il y avait d es pluies torrentielles l’an passé, mais nous avions f ait un bon rallye. Nous avions progressé sur le pla n du pilotage sur asphalte. Si nous pouvions faire de s progrès équivalents cette année encore, je pense que nous pourrions être plus proches des premières places. Notre année est faite de hauts et de quelques bas, donc nous espérons être compétitifs e t réguliers au moment d’aborder la dernière ligne droite de la saison. »

La première étape du Tour de Corse, qui sera disputée vendredi, couvre 157 kilomètres chronométrés avec le défi supplémentaire de se passer d’assistance à mi-journée. Samedi sera la plus longue étape du rallye avec deux passages dans les 53,72 km d’Orezza-La Porta-Valle di Rostino. 169 km seront à parcourir ce deuxième jour. La dernière étape n’est composée que de deux spéciales, dont la plus longue du rallye, Antisanti-Poggio di Nazza (53,78 km), qui sera décisive avant la Power Stage de 10,42 km.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less