Motorsport

Reprise aigre-douce pour Mehdi Bennani

"Les qualifications sont le gros point positif du week-end"

Recherche

Par Olivier Ferret

13 septembre 2015 - 10:03
Reprise aigre-douce pour Mehdi (...)

La rentrée du Sébastien Loeb Racing et de Mehdi Bennani en WTCC a été synonyme de sentiments mitigés. A bord de sa Citroën C-Elysée, le pilote marocain a d’abord réalisé de très belles qualifications, retrouvant la Super Pole et signant le quatrième temps général ! Mais après cette convaincante performance, Mehdi a manqué de réussite lors des deux courses disputées à Motegi, dans le cadre de la huitième manche du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme.

S’il est une nouvelle fois monté sur le podium du Trophée Yokohama, réservé aux pilotes indépendants, il méritait mieux compte tenu de son rythme dans la première course. Dans la seconde, ses espoirs de bons résultats ont été réduits à néant, victime malheureuse d’un incident au premier virage. Le niveau de compétitivité affiché est prometteur et c’est avec ambition que l’équipe alsacienne et son protégé se rendront en Chine à la fin du mois.

« Les qualifications sont le gros point positif du week-end, avec le quatrième temps sur un circuit technique qui nécessite une grande concentration » souligne Mehdi. « En course, je parviens à marquer des points importants dans le Trophée Yokohama, et ce malgré l’incident de la deuxième course. Ce sont les aléas de la compétition. Mes départs ont été difficiles et nous devons travailler ce point pour qu’ils soient meilleurs face à nos adversaires, et ainsi bonifier le résultat des qualifs. Il faut garder le positif en tête, et il y en a après ce week-end à Motegi, particulièrement au niveau de la performance pure. »

« La déception après les courses est certainement à la hauteur de la satisfaction après les qualifications » confie Jean-Philippe Nicolao, ingénieur de la Citroën C-Elysée n°25. « Mehdi a signé une très belle performance lors des trois sessions qualificatives. C’était important d’être dans un tel rythme pour la reprise et de montrer que nous sommes capables de jouer devant. Nous espérions beaucoup des courses, mais cela n’a pas voulu sourire, notamment dans la deuxième course. C’est dommage, nous avions repris de gros points dans le Trophée des Indépendants à l’issue de la première course. »

Le film du week-end

Sur un circuit qu’il découvre, Mehdi Bennani se met immédiatement dans le bon rythme, signant le sixième temps de la séance test du vendredi. Il confirme lors de la première session d’essais libres du samedi, se classant une nouvelle fois aux portes du Top 5. Le pilote marocain entame parfaitement les qualifications, terminant 5e de la Q1 et s’assurant rapidement une place en Q2. Il réalise alors une très belle performance pour se hisser en Q3, devançant des pilotes tels que Gabriele Tarquini et Yvan Muller. Mehdi ne se manque pas dans l’exercice de la Super Pole : quatrième chrono à moins de trois dixièmes de la pole, 31 petits millièmes derrière Sébastien Loeb.

Course 1. Quatrième sur la grille, Mehdi prend un envol correct mais le premier virage est mouvementé. Il s’en extirpe sans trop de dégâts mais a dû concéder deux rangs. Dans les virages qui suivent, il perd une nouvelle place après avoir été percuté par un autre concurrent. Le premier tour, spectaculaire, se conclut à la septième position. Au volant de la Citroën n°25, il suit les deux autres C-Elysée de Sébastien Loeb et Ma Qing Hua. Consolidant au fil des tours sa deuxième position dans le Trophée des Indépendants, Mehdi n’est pas inquiété. Il passe le drapeau à damiers 7e, à moins de trois secondes du quinté.

Course 2. Sur la quatrième ligne, de par la grille inversée, Mehdi Bennani est malheureusement la victime collatérale d’un accrochage entre plusieurs voitures dès le premier virage. Poussé en tête à queue, il repart en fin de peloton et entame une solide remontée. Seizième à la fin de la première boucle, il grappille plusieurs places dans la hiérarchie au fil des tours. Dans la onzième boucle, il s’empare ainsi du onzième rang après un dépassement sur John Filippi, retrouvant par la même occasion le Top 5 chez les Indépendants.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less