Répétition grandeur nature pour les Peugeot 908 à Spa

Dernière étape avant les 24 heures du Mans

Recherche

Par Franck Drui

29 avril 2010 - 16:08
Répétition grandeur nature pour les (...)

A un mois des 24 Heures du Mans, le Team Peugeot Total peaufine ses derniers réglages. La dernière étape de sa préparation qui a débuté dès l’arrivée 2009 de l’épreuve mancelle, se tiendra à Spa-Francorchamps, deuxième manche des Le Mans Series. Les trois Peugeot 908 HDi FAP et leurs équipages au grand complet y joueront une ultime répétition grandeur nature.

11 séances d’essais et deux courses préparatoires

Depuis son titre acquis l’an dernier aux 24 Heures du Mans, l’ensemble du Team Peugeot Total n’a cessé de travailler pour récidiver le 13 juin prochain. 11 séances d’essais parmi lesquelles de l’endurance, du set-up ou du développement de pneus ont été réalisées. A cela s’ajoute la course des 12 Heures de Sebring où le « carton plein » (pole, doublé, meilleur tour) est venu s’additionner aux enseignements riches et nombreux recueillis au cours d’une course considérée comme l’une des plus difficiles au monde. Ce résultat historique a donné de l’entrain à toute l’équipe qui savourait là son troisième doublé consécutif. Le travail sans relâche, l’exigence et la concentration restent néanmoins de mise chez chacun des membres du Team Peugeot Total afin d’atteindre le niveau d’excellence indipensable à la réussite, et ce d’autant que la concurrence cette année s’annonce plus redoutable que jamais. Tous les observateurs s’accordent en effet sur le fait que Le Mans 2010 sera sans doute un long sprint de 24 Heures. La dernière étape avant les deux tours d’horloge sera donc Spa-Francorchamps où le Team Peugeot Total retrouvera justement le plateau quasi au complet de la course mancelle.

De la simulation en conditions course

Les trois Peugeot 908 HDi FAP officielles arboreront pour la première fois les numéros 1, 2 et 3. Une quatrième lionne sera présente au travers de l’engagement duTeam privé Oreca. Comme au Mans, les Peugeot seront installées en début de pitlane ce qui permettra aux pilotes et mécaniciens de travailler dans des conditions aussi proches que possibles de celles des 24 Heures.

Les équipages des trois Peugeot 908 HDi FAP officielles à Spa-Francorchamps seront composés de :

 908 HDi FAP n°1 (rétroviseurs bleus) : Anthony DAVIDSON (GBR) - Marc GENE (ESP) – Alex WURZ (AUT)
 908 HDi FAP n°2, (rétroviseurs blancs) : Nicolas MINASSIAN (FRA) – Franck MONTAGNY (FRA) - Stéphane SARRAZIN (FRA)
 908 HDi FAP n°3, (rétroviseurs rouges) : Sébastien BOURDAIS (FRA) – Pedro LAMY (POR) – Simon PAGENAUD (FRA)

Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin et Sébastien Bourdais ont d’ores et déjà été désignés pour disputer la qualification samedi tandis que le départ des 1000 km sera assuré par Marc Gené, Franck Montagny et Pedro Lamy.

Une préparation sans prise de risque

« Notre objectif prioritaire est Le Mans, rappelle Olivier Quesnel, Directeur de Peugeot Sport. A ce titre, tout ce que nous disputons en amont est une préparation. Le danger de Spa est que tout le plateau est présent, en théorie en configuration du Mans et donc prêt. En ce qui concerne le Team Peugeot Total, le message est clair : nous ne prendrons aucun risque en piste. Nous ne voulons pas mettre en péril notre programme de préparation. La victoire à tout prix n’est pas dans le scénario. Evidemment nous ne la bouderons pas si elle se présente à nous, mais elle n’est en aucun cas un objectif majeur. A quatre semaines du Mans, il n’est pas envisageable d’abîmer une voiture et ainsi fatiguer une équipe technique qui doit arriver au Mans dans d’excellentes conditions. Spa-Francorchamps doit nous permettre de répéter chacun de nos gestes à commencer par le ballet dans les stands avec les ravitaillements, les changements de roues, de pilotes qui seront déterminants. Nous devons également travailler notre stratégie et nos pilotes doivent se familiariser avec le plateau 2010, notamment dans la gestion du trafic avec les dépassements parfois difficiles voire périlleux ! »

« Les trois voitures seront dans la même configuration aéro « sprint » qu’à Sebring, poursuit Bruno Famin, Directeur Technique de Peugeot Sport. Il ne s’agit donc pas de la version du Mans. Cela touche essentiellement le capot avant, comme c’était déjà le cas l’an dernier. D’autre part, nous disposerons des pneumatiques 2010 que nous avons développés avec Michelin durant l’intersaison. Techniquement, nous souhaitons peaufiner quelques détails au cours de ce meeting belge. Ainsi, et comme d’habitude sur les courses courtes, nous ne partirons pas « à neuf » mais chaque voiture disposera de pièces au potentiel kilométrique suffisant pour faire les essais et la course. Il s’agit surtout pour nous tous, mécaniciens et ingénieurs de nous plonger dans l’ambiance de la course. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos