Motorsport

Rebellion Racing conforte son leadership au championnat

La meilleure équipe privée

Recherche

Par

19 septembre 2012 - 17:07
Rebellion Racing conforte son (...)

En terminant quatrième et sixième des 6 Heures de Sao Paulo, le Rebellion Racing mène plus que jamais la classe Equipes Privées du Championnat du Monde d’Endurance. La Lola-Toyota partagée par Nicolas Prost et Neel Jani a une nouvelle fois fait preuve d’une course sans la moindre fausse note. Après une très belle performance à Silverstone, la voiture sœur de Harold Primat et Andrea Belicchi avait de quoi rentrer dans le quinté de tête final, offrant un doublé au Rebellion Racing, mais le Suisse s’est accroché avec la HPD ARX-03a/Strakka Racing, perdant dans l’affaire un temps précieux. Ce n’est qu’à deux boucles de l’arrivée que Jonny Kane a repris le dessus sur la #13 qui a donc échoué à la 6ème place.

Avant d’aborder les trois derniers rendez-vous de la saison, Bart Hayden, Team Manager, a de quoi être satisfait : « Les pilotes et l’équipe de la #12 ont fait des prouesses tout comme #13. L’équipage de cette dernière est quelque peu déçu d’avoir laissé échapper la 5ème place dans les derniers tours, mais quand on revient quelques semaines en arrière avec la course de Silverstone où ils avaient contenu les assauts du Strakka, ils se sentiront certainement un peu moins tristes. En tout cas, ils doivent être fiers parce qu’ils ont fait une belle course et l’auto a été parfaitement préparée. Pour la première des courses lointaines de cette partie de saison, je suis vraiment heureux que nous ayons pu gagner et que les voitures aient pu rallier l’arrivée en bon état. Nous n’avons pas le temps nécessaire pour les remettre en état avant la prochaine course, donc c’était important. Nous avons bien travaillé avec Michelin pour obtenir le meilleur des pneus et grâce au travail acharné de l’équipe, cela nous a aidé à gagner la course des Privés à Sao Paulo. Dans un peu plus d’une semaine, nous serons à Bahrain sur une bonne dynamique où nous attendons une nouvelle belle course. »

Neel Jani : « Nous sommes très heureux. La quatrième place est globalement le meilleur résultat que nous pouvions décrocher. Bien sûr si l’une des autos d’usine avait eu un quelconque problème, nous aurions pu monter sur le podium, mais ce n’était pas pour cette fois. J’ai pris un bon départ et cela m’a permis de creuser un écart sur nos concurrents. C’était un point clé de la course. Nous finissons avec deux tours d’avance sur la deuxième LMP1 privée. C’était donc une course parfaite pour nous ! »

Nicolas Prost : « Après une course compliquée à Silverstone, nous avions un peu de pression sur nous-mêmes pour décrocher un bon résultat à Sao Paulo. La qualification était bonne et durant la course, aussi bien Neel que moi-même n’avons pas commis de faute. C’est la troisième fois que nous terminons quatrième cette année et il est temps pour nous de monter sur le podium ! Quoi qu’il en soit, jusqu’à présent, nous avons pris le maximum de points sur chaque course, excepté à Sebring qui n’a pas été un succès pour l’équipe. Il serait difficile d’avoir de meilleurs résultats jusqu’ici. »

Andrea Belicchi : « La nuit précédant la course, j’étais malade à cause d’une bactérie ou quelque chose de ce style. Nous avons donc changé de stratégie. J’ai débuté la course avant de donner le volant à Harold après un simple relais. Après le double relais d’Harold, il était convenu que je reprenne le volant pour voir mon état permettait d’enchaîner un second relais, ce qui a été le cas. La course a été très serrée avec Strakka Racing . Nous avons perdu la 5ème place à deux tours de la fin de course. C’est dommage mais c’est la course. Je tiens à remercier mon coéquipier Harold qui a été rapide en bouclant deux fantastiques relais. Il a été formidable ce week-end ! »

Harold Primat : « Comme nous nous y attendions, c’était une course très physique. Andrea a fait un bon travail en piste, ce qui nous a donné 36 secondes d’avance sur Strakka en début de course. J’ai ensuite roulé deux relais et demi où beaucoup de choses se sont passées. J’ai eu une belle lutte contre Nick Leventis mais malheureusement nous nous sommes touchés en sortant brièvement tous les deux. J’ai préféré rentrer au stand pour vérifier que la voiture n’avait pas de dommages, ainsi que faire le plein de carburant et je suppose que cela nous a coûté un temps précieux. Lorsque Jonny Kane est monté dans la HPD avec des pneus neufs en fin de course, c’était vraiment difficile de le contenir ! Ce fut une course très ouverte où toutes les LMP1 privées étaient très proches. Nous avons fait notre maximum, mais ce n’était pas assez. »

Avant le sixième round du Championnat du Monde d’Endurance, le Rebellion Racing compte 137 points au classement de la meilleure équipe privée, contre 93 au Strakka Racing et 87 au JRM Racing.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less