Motorsport

Raikkonen : Encore beaucoup à apprendre

Même s’il a bien progressé

Recherche

Par www.wrc.com

21 février 2011 - 16:37
Raikkonen : Encore beaucoup à apprendre

Kimi Räikkönen confie qu’il a encore beaucoup à apprendre, malgré son résultat lors du Rallye de Suède, qu’il a terminé dans les points.

Kimi Räikkönen, Champion du Monde de Formule 1 en 2007, a terminé à la huitième place finale du Rallye de Suède, première épreuve de la saison 2011 de WRC, au volant de la Citroën DS3 WRC de ICE 1 Racing.

Le Finlandais a choisi de ne pas prendre part au prochain Rally Guanajuato Mexico mais sera présent lors du Rallye Vodafone du Portugal, après avoir réalisé des essais sur terre. Il confirme qu’il est toujours en phase d’apprentissage.

« Avant [la Suède], nous n’avions eu qu’un jour d’essai, donc il nous reste forcément beaucoup à apprendre », explique le Finlandais sur son site officiel. « Même si la voiture est bonne, la course reste la course ; quand vous devez faire face à des conditions météorologiques difficiles et changeantes, ça devient dur. »

« Après chaque rallye, tu te dis que tu aurais pu aller plus vite », poursuit Kimi. « Mais le plus important est que j’ai appris et que je me suis amélioré par rapport à l’année dernière. La Suède a été un bon début pour cette saison. Pour nous, le prochain rallye sera celui du Portugal. Avant ça, nous ferons des essais. Maintenant, il est temps de commencer à travailler pour bien se comporter sur la terre également. »

En plus d’améliorer les réglages de sa Citroën DS3 WRC, Kimi Räikkönen confie qu’il doit s’améliorer au niveau des notes.

« Il faut que l’on se concentre encore davantage sur la prise de notes. Il n’y a pas eu beaucoup d’endroits où nous étions en tort mais, à quelques reprises, nous devions corriger les notes avant le second passage. Si tu te trompes dans tes notes, ça devient difficile de garder la voiture sur la route. Je reconnais que c’est très difficile de s’habituer aux prises de notes. »

« Mais ça m’a fait du bien de piloter de nouveau », ajoute Iceman. « Nous n’avons pas fait d’erreur majeure et nous nous sommes rapprochés des pilotes de pointe. En fait, il s’est avéré que c’était un rallye assez facile, durant lequel tout s’est bien passé, malgré un contexte très difficile. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less