Motorsport

RML : Ray Mallock dévoile tout de ses nouveaux plans

En route vers 2014

Recherche

Par Olivier Ferret

4 décembre 2013 - 12:53
RML : Ray Mallock dévoile tout de (...)

Après l’annonce selon laquelle RML allait construire des Chevrolet Cruze répondant à la nouvelle réglementation technique du WTCC, Ray Mallock, le PDG de la société britannique, a accepté de répondre à quelques questions.

Pourquoi RML a-t-il décidé de concevoir une voiture respectant le nouveau règlement ?

« Nous croyons à la valeur du WTCC en tant que plateforme pour les sponsors, les pilotes et les constructeurs. Le WTCC doit être le summum des épreuves mettant en scène des voitures de compétition inspirées de la série et nous souhaitions être présents pour soutenir l’introduction d’une nouvelle réglementation qui promet d’être excitante. »

Combien de voitures envisagez-vous de produire et quand seront-elles prêtes ?

« Nous assemblerons un minimum de quatre autos, même si ce chiffre pourrait atteindre six. L’objectif est d’avoir deux voitures prêtes pour le 12 mars. Au cas où nous devions en livrer six, toute auto supplémentaire ne pourrait plus être disponible avant Marrakech. »

Les équipes clientes seront-elles propriétaires du moteur ou en disposeront-elles en leasing ?

« Comme c’est le cas avec nos actuelles équipes clientes en WTCC (Nika Racing, bamboo-engineering, Tuenti Racing), nous continuerons à leur louer nos propres moteurs. »

Y a-t-il une implication de General Motors dans ce projet ?

« Nos amis de GM ont travaillé en étroite collaboration avec nous pour l’homologation de la voiture. Cela ne va pas plus loin, même si nous continuons à entretenir d’excellentes relations. »

RML alignera-t-elle des voitures en 2014 ?

« Non. Nous avons convenu avec nos clients que RML n’entrerait pas en compétition directe avec eux. »

RML pourrait-elle soutenir une équipe ?

« Si l’on nous formule toute demande d’assistance supplémentaire, nous serions ravis de la leur fournir. Et ce soutien sera également disponible pour toutes les équipes. »

RML reviendra-t-elle en WTCC en tant qu’équipe ?

« Le WTCC est dans notre cœur et RML a beaucoup à offrir pour tout constructeur qui souhaite concourir au plus haut niveau du WTCC. »

Si RML doit revenir en 2015 en représentant les intérêts d’un constructeur, qu’adviendra-t-il des voitures clientes ?

« Nous sommes une entreprise d’expérience et de haut niveau d’ingénierie, nous serions donc en mesure de mener à bien plusieurs programmes. Notre implication auprès de nos clients représente une partie vitale de notre business model. Depuis le milieu des années 90, nous avons aidé nos équipes partenaires à remporter des victoires et des titres en courses de Tourisme. Cette implication au plus haut niveau va bien entendu se poursuivre. »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less