Motorsport

Quelques questions à Andreas Mikkelsen

Après son abandon sur le rallye d’Ypres

Recherche

Par

23 juin 2012 - 21:09
Quelques questions à Andreas Mikkelsen

Andreas Mikkelsen est toujours à la poursuite d’une première victoire sur asphalte, et ce n’est pas ce week-end qu’il l’obtiendra après son abandon, ce matin.

Que s’est-il passé exactement ?

Nous savions que Freddy [Loix] était loin devant au classement, alors nous avons essayé de le rattraper. J’ai fait une erreur d’appréciation dans une intersection, pensant qu’il y avait pas mal de grip. C’est comme ça que j’ai perdu le point de freinage de cinq ou six mètres. Je suis passé tout droit et nous avons filé, à environ 15 km/h, dans un fossé. Ce qui a cassé un bras de suspension, et comme nous n’avions pas le matériel pour réparer, nous avons du abandonner.

Quand avez-vous réalisé que votre rallye était terminé ?

Je suis arrivé dans ce fossé, et j’en suis ressorti. J’ai décidé de continuer la route, mais quelque chose ne fonctionnait pas correctement avec la direction, on s’est donc garé après 500 mètres. C’était vers le seizième kilomètre de la spéciale.

Quelle a été votre réaction en sortant de la voiture ?

J’étais bien entendu déçu. Pour l’équipe aussi, mais c’est parfois ça le rallye. Nous savions que ça n’allait pas être un rallye facile, mais nous avons pensé qu’il fallait essayer quelque chose car Freddy n’était pas si rapide durant la première matinée, alors il fallait gagner un peu de temps. C’est dommage, mais c’est aussi une partie de la course. C’est une longue saison et rien n’est encore terminé. Il y a beaucoup de rallyes à venir, et nous voulons récolter le maximum de points sur les deux prochaines épreuves ‘terre’ [à Saint-Marin et en Roumanie]. Nous sommes toujours dans la course pour le championnat.

Alors que votre rallye se termine dans la déception, vous devez tout de même être heureux de la pointe de vitesse démontrée cette semaine ?

Bien sûr. Etre en mesure de maintenir la vitesse de Freddy, c’est très bien. Évidemment, Juho [Hänninen] a fait un bon travail devant, il est vraiment très rapide. Mais je suis content de mon propre rythme sur cette manche. C’est honteux que ça se termine ainsi, mais c’est la vie. Ca peut arriver quand vous vous battez au top.

Sans le retard accumulé vendredi soir, vous sentiez vous capable de remporter ce rallye ?

Je crois que j’avais la vitesse pour gagner l’épreuve si je n’avais pas fait cette première erreur hier. J’en conviens, beaucoup de gens peuvent dire cela. Mais nous sommes en tête du championnat et je suis fort sur les deux manches qui arrivent. Pour l’asphalte, je devrai encore attendre un peu pour gagner.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less