Motorsport

Quelques brèves à Porto

Tout ce qu’il faut savoir...

Recherche

Par Olivier Ferret

29 juin 2013 - 21:05
Quelques brèves à Porto

Changement de moteur pour Monje

L’équipe Campos Racing a décidé de changer le moteur de la SEAT León de Fernando Monje.

Par précaution, après une surchauffe, l’équipe espagnole a choisi de changer le bloc moteur durant la séance de qualification.

Par conséquent, les commissaires ont précisé à Monje qu’il partirait en 20ème position de la course 1 suite à une pénalité.

Une erreur de chronométrage change les positions

Après une erreur de chronométrage, des temps au tour faux (et plus lents) ont été attribués à Gabriele Tarquini et Pepe Oriola durant la Q2.

Les véritables temps de Tarquini et Oriola (2:06.172 et 2:06.414) leurs permettent de s’emparer des cinquième et sixième positions au détriment de Thompson qui passe de la cinquième à la septième place.

Autre victime de cette erreur, Coronel échoue à la onzième position et perd la pole position pour la grille inversée. James Nash en hérite.

La grosse déception pour Monteiro

La journée de samedi s’est terminée de la pire des manières pour le héros de Porto Tiago Monteiro.

Trahi par une panne mécanique, Monteiro a manqué la Q2 et devra partir de la 17ème position lors des deux courses.

Le pilote portugais revient sur sa journée : “Nous avons eu une panne de turbo ce matin lors des essais libres 2 et le temps imparti pour le changer était malheureusement trop court donc nous avons dû faire tout cela dans l’urgence. Le turbo a été changé mais il y avait d’autres problèmes et je n’ai même pas pu faire un seul tour chronométré en raison d’une perte de pression de turbo. C’est très frustrant d’autant plus que c’est mon évènement à domicile. Je vais devoir dépasser quelques voitures demain et offrir du spectacle. Quand ce problème m’est arrivé aux essais, je me suis dit ‘au moins ce ne sont pas les qualifications’ mais ensuite tout est allé comme vous le savez. Nous étions conscients que de telles choses puissent arriver lors de notre première année ; la voiture n’a que dix mois et la performance est là mais nous avons quelques soucis de fiabilité. L’équipe fait un travail formidable, comme toujours, et je leur fais confiance pour trouver une solution pour demain. Il y a beaucoup de pression sur mes épaules ce week-end ; beaucoup de demande, beaucoup de public et de nombreux fans. C’était un très bon sentiment jusque là, j’étais très motivé et j’étais concentré sur ma séance de qualification afin de me battre aux avant-postes.”

Nykjær se souvient de Simonsen

La Chevrolet de Michel Nykjær porte l’inscription ‘In memory of Allan Simonsen’ (en souvenir d’Allan Simonsen) accompagné du drapeau danois sur le pare brise.

Le pilote danois, auteur du troisième meilleur temps des qualifications rend hommage à son compatriote décédé la semaine dernière durant les 24 heures du Mans.

“Nous avions le même âge, et nous avons roulé l’un contre l’autre en karting lorsque nous étions jeunes. Nous avons également deux jeunes filles, je suis très triste qu’il ait perdu la vie,” a déclaré un Michel Nykjær très touché.

Ils ont dit… Ils ont dit…

Réactions des pilotes lors de la conférence de presse après les qualifications sur le circuit de Porto Boavista.

Yvan Muller – pole position

“Piloter sur ce type de tracé est toujours plus compliqué, nous perdons plus d’énergie que nulle part ailleurs. La température à l’intérieur de la voiture avec le casque, la combinaison et les sous-vêtements avoisine les cinquante ou soixante degrés. Nous avons pu bénéficier de notre expérience d’il y a deux ans mais le tracé à quelque peu changé depuis. La partie comprenant les virages 10, 11, 12 et 13 était nouvelle mais le niveau d’adhérence est moins élevé. La deuxième chicane est également un peu différente et le circuit – surtout au virage 2 – est plus bosselé désormais. Si l’on compare avec la situation il y a deux ans nous étions plus rapides dans certaines portions et plus lents dans d’autres. Lors de ma première tentative en Q2, je suis parti en survirage au virage 12 et j’ai failli tutoyer le rail. C’est pour cette raison que j’ai perdu un peu de temps dans cette partie lors de ma seconde tentative car j’étais plus prudent. Mais mon meilleur tour était suffisant pour signer la pole, je suis donc très heureux.”

Tom Chilton – 2ème

“A l’instar d’Yvan, j’ai connu une grosse frayeur au virage 12. Nous avons tous les deux changé notre réglage et nous avons tous les deux évité le pire, je suis heureux que la voiture soit restée entière. J’ai pris beaucoup de risques et j’ai même tenté de pousser les barrières, je ne pouvais pas plus utiliser la route même si je l’avais voulu. Comme l’a dit Yvan, le circuit est un peu différent cette année, notamment au virage 2 où il y a une énorme bosse. J’ai essayé de la franchir dans la première séance d’essais libres en équilibrant la voiture avec le frein et l’accélérateur mais elle est partie en travers et j’ai heurté le mur assez fortement. En Q2, j’ai vu Pepe (Oriola) essayer de faire la moitié de ce que j’ai tenté et il est parti dans le mur ; personne ne peut utiliser la trajectoire intérieure, c’est trop bosselé.”

Michel Nykjær – 3ème et 1er du Trophée Yokohama

“C’est un circuit bosselé et technique et si vous attaquez trop vous êtes dans le mur. En fait, si vous allez à la limite pour être en première position il faut vraiment attaquer fort. Après les essais libres nous avons fait un grand pas en avant : nous étions rapide en Q2 avec des pneus usés. Nous avons donc monté des pneus neufs mais je suis revenu sur Gabriele Tarquini ce qui m’a un peu gêné dans mon tour. Je suis confiant pour demain. Nous sommes maintenant rapides et je pense que j’aurais pu faire un meilleur tour. En Q1 je suis entré dans le virage 9 en travers et mon temps a tout de même été bon donc je pense que sans cela j’aurais pu améliorer. C’était une bonne séance de qualification pour moi et je suis très heureux d’être en troisième position.”

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less