Motorsport

Qatar, qualifications : Bennani en pole, Bjork à ses côtés !

Les Citroën officielles en 2e ligne

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 novembre 2016 - 14:06
Qatar, qualifications : Bennani en (...)

Le temps est nuageux au Qatar lors des essais qualificatifs qui se disputent sur le Losail International Circuit. Jose Maria Lopez est le favori pour la pole position, qui pourrait être sa dernière puisque l’Argentin dispute pour le moment sa dernière course en WTCC. C’est le cas également pour Yvan Muller, dont on est certains qu’il ne reviendra pas à temps plein en WTCC, et pour Citroën qui rejoint les rangs du WRC en 2017.

Q1

Bjork prend le meilleur temps directement, l’absence de lest aidant fortement la Volvo, tout comme la Lada de Nicky Catsburg qui se place à la deuxième place. Le constructeur russe dispute également son dernier meeting en WTCC et Catsburg, Tarquini et Valente doivent se mettre en valeur pour s’assurer une place dans la discipline l’année prochaine.

Yvan Muller prend le meilleur sur Thed Bjork tandis que Chilton et Dahlgren, sur l’autre Volvo S60, complètent le top 5. Malgré le peu de lest dont elles disposent, les Honda ne sont pour l’instant pas dans le haut du classement.

Les temps commencent à tomber à 7 minutes de la fin de séance, Michelisz signe le meilleur temps tandis qu’au prix d’une attaque de tous les instants, Lopez améliore le meilleur temps de 9 dixièmes !

Pour le moment, Monteiro est éliminé, mais avec ses équipiers dans le top 3, le Portugais semble disposer du potentiel pour aller chercher une place en Q2.

Dahlgren améliore et prend la 5e place, rapidement battu par Hugo Valente. Les voitures sans compensation de poids semblent au mieux dans les virages rapides du circuit Qatari.

Bjork confirme cette tendance au volant de sa Volvo et signe le deuxième chrono ! Monteiro se lance à l’assaut du chrono mais perd déjà 5 dixièmes dans le premier secteur, la mission s’annonce plus compliquée que prévu pour celui qui vise la deuxième place finale du classement !

Il en termine et prend finalement la cinquième place, à plus d’une seconde de Lopez, mais il ne faut pas oublier que l’Argentin a atomisé, une fois de plus, la concurrence lors de cette Q1 !

Muller n’améliore pas et reste provisoirement 8e, Tarquini progresse et prend la 4e place. Les pilotes éliminés lors de cette Q1 sont Coronel, Thompson, Filippi, Ficza, Nagy et Demoustier. Les Chevrolet n’ont plus le niveau en cette fin de saison, le peu de moyens du team Zengo est très certainement responsable du classement de ses pilotes, du moins en partie. Mais le point d’interrogation se situe sur Grégoire Demoustier dont on se demande pourquoi il n’a pas réussi à rejoindre ses équipiers en Q2.

Q2

Les pilotes ne disposent que de 10 minutes dans cette Q2 durant laquelle cinq pilotes seront qualifiés pour la super pole. Bennani rentre après un tour d’installation et les mécaniciens se penchent sur la C-Elysée du Marocain.

Lopez signe le meilleur temps dans le premier secteur avec une poignée de dixièmes et enfonce le clou dans le deuxième. Seul Yvan Muller arrive à rester à trois dixièmes du chrono de son équipier.

Sortie de piste pour Hugo Valente ! La Lada du Français subit une rupture de suspension. Le drapeau rouge est sortie car la Vesta est arrêtée en bord de piste et avec 5’20" restantes, les pilotes ne peuvent pas se permettre de perdre du temps. Le constructeur russe risque de ne pas pouvoir participer au MAC3.

Muller est finalement crédité du meilleur temps avec 7 millièmes d’avance sur Lopez ! Ils auront chacun un tour à faire quand la séance sera relancée, et ce sera le cas pour tous les pilotes encore en lice.

Les commissaires qataris n’étant pas des plus efficaces, la séance reprend après de longues minutes d’interruption.

Les pilotes vont disposer d’une seule chance de se qualifier au mieux, ce qui pourrait apporter des surprises, à l’exception des Citroën officielles qui ont déjà signé un chrono avant le drapeau rouge. De nouveau, Lopez attaque et améliore encore son temps de plus de 3 dixièmes !

Michelisz signe le 3e temps et pourra refaire un tour, tout comme les pilotes Lada et Thed Bjork. Ce dernier prend toutefois la 3e place alors que son équipier chez Volvo, Robert Dahlgren, s’empare du 8e temps sous le drapeau à damiers.

Lopez, Muller, Bjork, Michelisz et Bennani sont les cinq premiers mais d’autres se sont lancés dans un deuxième tour, à l’image de Huff et Monteiro qui sont 6e et 7e.

Bennani n’améliore pas, Chilton est 10e et Monteiro rentre aux stands, tout comme Huff.

Chilton sera donc en pole position de la course d’ouverture devant Tarquini, Dahlgren et Monteiro. Catsburg et Valente partiront 11e et 12e des deux manches. Ce sont bien Lopez, Muller, Bjork, Michelisz et Bennani qui vont se disputer la pole position !

Q3

Mehdi Bennani est donc le premier à s’élancer pour son tour unique en Q3 et va tenter de parachever un possible triplé pour Citroën. Sa C-Elysée talonne un peu plus que celles de Lopez et Muller et il signe le premier secteur en 26"465. Au dessus des 57 secondes après son deuxième secteur, Bennani est déjà loin des chronos de référence signés par les Citroën officielles. Il en termine en 2’00"456, soit 4 dixièmes de mieux que son temps de Q2.

C’est au tour de Michelisz de prendre la piste et s’il ne fait pas mieux qu’en Q2, il sera derrière Bennani. Au premier intermédiaire il possède un peu plus d’un dixième de retard et manque, dans le second secteur, de percuter une des piles de pneus délimitant la sortie des virages.

Les risques pris paient puisque la Honda repasse devant la Citroën au deuxième intermédiaire avant que le Hongrois ne sorte de la piste ! Une crevaison à l’avant gauche a envoyé la Civic hors de la piste après que Michelisz est passé sur un vibreur à pleine vitesse. La séance est de no uveau stoppée.

De nouveau, la procédure prend énormément de temps et la séance met plusieurs minutes à être relancée. Il aura fallu 10 minutes aux commissaires pour attacher la Civic à la grue et son transport ne se fait pas dans les meilleures conditions. Là encore, cet incident pourrait avoir un impact sur le MAC3 puisqu’il semble évident que Honda n’y participera pas.

Au premier secteur, Bjork est en retard de quelques centièmes de seconde mais devance Bennani dans le deuxième ! Il augmente son avance dans le troisième partiel et semble parti pour se qualifier au pire troisième ! Les essais récemment disputés par Volvo semblent avoir fait du bien à la S60 mais Bjork signe un temps de 2’00"492 ! Il perd gros dans le dernier secteur et se qualifie juste derrière Mehdi Bennani ! Le triplé est plus que jamais en vue pour Citroën !

Pour la dernière fois de sa carrière en WTCC, Yvan Muller se lance à l’assaut d’un tour chronométré ! Il devance Mehdi Bennani de 45 millièmes de seconde dans le premier secteur et devrait faire la différence dans le second où Bennani n’a pas été au mieux. C’est le cas avec près de 3 dixièmes d’avance. Il manque lui aussi de percuter la pile de pneus en sortie de virage et glisse dans tous les sens ! Avec énormément de temps perdu dans le dernier secteur, Muller ne bat ni Bennani, ni Bjork !

Lopez conclut ces dernières qualifications de l’année et va viser la pole position ! L’Argentin ne veut pas trop en faire et perd un peu de temps sur Bennani dans le premier secteur. Il reprend toutefois 4 dixièmes au Marocain dans le deuxième secteur, mais la piste semble toutefois plus compliquée à apprivoiser avec la nuit tombante. Il augmente son avance à 4 dixièmes dans le 3e secteur et en termine en perdant du temps comme Yvan Muller !

La piste a vraiment changé lors de cette interruption et Bennani signe la pole position ! C’est la première de sa carrière et il devancera, sur la 1e ligne, Thed Bjork ! Lopez et Muller occuperont la 2e ligne de départ.

Avec Bennani en pole pour la course principale et Chilton pour la course d’ouverture, le Sébastien Loeb Racing s’offre deux pole positions pour les courses de ce soir !

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less