Motorsport

Présentation du rallye des Iles Canaries (Partie I)

Mise en bouche, à moins d’une semaine de l’épreuve

Recherche

Par

11 mars 2012 - 22:58
Présentation du rallye des Iles (...)

Aperçu de la deuxième épreuve du championnat 2012

Le championnat de l’Intercontinental Rally Challenge verra sa deuxième épreuve se dérouler à partir du jeudi 15 mars, et jusqu’au samedi 17 mars. Le rallye aura lien dans les Iles Canaries, plus précisément sur la ‘Grande Canarie’.

Aperçu de l’épreuve

L’épreuve compte pour le championnat IRC depuis 2010, mais elle va connaître de nombreux changements cette année, avec un plus grand kilométrage à parcourir, ce qui va augmenter la distance globale du rallye de 50 kilomètres, et de trois épreuves spéciales.
Les deux spéciales de nuit courues en 2011 ne figurent plus à l’itinéraire. Mais le rallye continuera de proposer un défi de taille, avec six spéciales de plus de 20 kilomètres, sur les quinze qui seront disputées.

En revanche, la spéciale ‘Gran Canaria’ ne mesure que 1.5 kilomètres. Elle est basée au Club de Karting de la Grande Canarie et a rencontré un grand succès auprès des spectateurs l’an passé. Ce sera dans l’obscurité que la spéciale sera lancée, le vendredi soir, pour marquer la fin de la journée.

Principales caractéristiques

Avec des spéciales qui montent et qui descendent, les pilotes devront être particulièrement prudents quant aux lignes qu’ils prendront sur les routes espagnoles. Cela demandera également des réglages optimaux, et des notes précises pour être compétitif.

Une des autres caractéristiques notables des spéciales consiste en l’abrasivité de la route, qui est en partie construite à partir de lave volcanique. Cela signifie que les niveaux d’adhérence sont élevés, et qu’ils le resteront en cas de pluie. Mais l’usure des pneumatiques sera en conséquence à surveiller. Il faut noter qu’il n’existe que peu de possibilités de couper les cordes dans les virages, ce qui devrait laisser une route relativement propre pour le passage de l’ensemble des concurrents. Cela réduit également le risque de voir des crevaisons.

Cinq faits principaux

1 - Les longueurs des spéciales varient fortement : ‘Gran Canaria’ est longue de 1.5 km, alors que la spéciale ‘Artenara’ mesure près de 25 km.

2 - Le champion en titre, Andreas Mikkelsen, n’a pour le moment remporté aucune épreuve IRC sur asphalte.

3 - Quatorze nationalités différentes seront représentées au départ de la première étape.

4 - L’île Gran Canaria se situe à 100 kilomètres au large des côtes du Maroc, et se trouve être la troisième plus grande des sept îles Canaries.

5 - Le favori de la coupe IRC en deux roues motrices, Joan Vinyes, est également une ancienne star de la course de côte, dans son Andorre natal.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less