Motorsport

Présentation du rallye de Sibiu (partie I)

La huitième manche de l’Intercontinental Rally Challenge

Recherche

Par

17 juillet 2012 - 18:36
Présentation du rallye de Sibiu (...)

Aperçu de l’épreuve

Première apparition de ce rallye roumain dans le calendrier de l’IRC. Constitué de spéciales en majorité sur terre, cette huitième manche de la saison se déroulera en fin de semaine, du 19 au 21 juillet 2012.

Ce rallye de Sibiu s’est imposé comme une manche classique du sport automobile en Roumanie, avec plus de soixante inscriptions d’équipages et des milliers de spectateurs sur le bord des routes se situant 280 kilomètres au nord-ouest de Bucarest.

Le rallye de Sibiu marque le coup d’envoi de quatre manches IRC 2012 se situant en Europe de l’Est, avec la Roumanie, la République tchèque, l’Ukraine et finalement la Bulgarie.
En plus d’être une manche de l’Intercontinental Rally Challenge, le rallye de Sibiu sera également la cinquième manche du championnat roumain, ce qui assurera une forte participation locale aux douze spéciales de l’épreuve.

Le parc d’assistance se situera à Sibiu, sur l’historique place centrale. Là même où se dérouleront les cérémonies d’ouverture et d’arrivée.

Principales caractéristiques

Bien qu’il soit classé comme un événement terre, le rassemblement de Sibiu incorporera également certaines portions d’asphalte, comme lors de la célèbre spéciale de Santa Max.

Les routes de terre de Sibiu ne sont pas les plus rudes du monde du rallye, même si les crevaisons constitueront une menace. Avec des températures ambiantes qui devraient dépasser les 30° Celsius, les équipages seront soumis à rude épreuve, en particulier lors de la ‘Gatu Berbecului’, la plus longue spéciale du rallye d’une distance de 28,50 kilomètres.

Cinq faits en vrac

 Avec un fort contingent international à Sibiu, les chances de voir un étranger gagner l’épreuve sont grandes. Mais ça ne serait pas une nouveauté, puisque les quatre derniers vainqueurs étaient étrangers.
 La super spéciale de Sibiu, disputée vendredi et samedi, sera composée de 1.9 kilomètre.
 Jusqu’en 1941, la majorité de la population de Sibiu était de souche allemande.
 La Tocaniţă, un ragoût de viande assaisonnée avec des oignons, La Sarmale, ramassé de feuilles de chou farcies avec un mélange de viandes hachées, de riz et d’épices, et le Mititei, de petites saucisses grillées sans peau, sont parmi les plats populaires de Roumanie.
 La Transylvanie est le pays de Dracula et le château du comte de la fiction est situé à Brasov, à 143 kilomètres de Sibiu.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less